Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


A Hambourg peut-être - Denis Labayle

Publié par Choupynette de Restin sur 22 Juin 2014, 13:00pm

Catégories : #Ma bibliothèque

http://media.editions-dialogues.fr/32/attachments/original/8/6/3/000000863.jpgOctobre 1940. Paris est occupé, les troupes ennemies se sont installées et dirigent tout. Les habitants de la capitale commencent déjà à sentir les effets de l'occupation. Le Professeur Dejean, mondialement connu pour ses travaux sur le foie (j'espère que mes souvenirs sont bons, j'ai lu ce roman il y a quelques temps déjà!), a bien du mal, entre le manque de personnel et de médicaments, à traiter correctement ses patients dans l'hôtipal où il exerce. Un jour, un homologue Allemand lui propose un marché: l'aider à soigner ses patients (des ennemis donc) en échange de médicaments. Dejean finit par accepter. Petit à petit, une certaine complicité (amitié?) se tisse entre les deux médecins, également préoccupés du bien-être de leurs patients et de l'avancée de la médecine. Mais bien entendu, dans de telles circonstances, les hauts principes d'Hypocrate, le souci de préserver l'humain, tout ceci peut vite s'écrouler. La réalité rattrape les hommes et leurs croyances.

Voici un court roman très agréable à lire, qui rappelle qu'en temps de guerre, il faut parfois faire des choix, suivre ses principes (ou pas), tendre la main (ou pas). Cela rappelle aussi que certaines personnes ont collaboré, espérant aider leurs proches, et pas pour le profit ou l'allégeance aux théories nazies. L'enfer est pavé de bonnes intentions...

Sans manichéisme, Denis Labayle plonge ses lecteurs dans une époque où les nuances de gris étaient nombreuses, la vérité une notion bien vague. Honneur, trahison, humanisme, loyauté. Autant de principes qui parfois ne sont plus que des mots dans des contextes aussi troublés. L'auteur recrée toute l'ambiance de cette période, grâce à une foule de détails, de situations qui sonnent juste.

A lire!

Commenter cet article

praline 27/06/2014 23:32


J'ai apprécié aussi ce roman qui donne un autre regard sur la collaboration.

yueyin 25/06/2014 20:36


Bon bon je note :-)

keisha 23/06/2014 08:44


J'ai bien aiméun de ses recueils de nouvelles.

Choupynette de Restin 23/06/2014 12:25



c'est la première fois que je le lis. Il faudra que je lise ses nouvelles, un genre que j'aime de plus en plus!



anjelica 22/06/2014 23:38


Oui, les mots c'est facile ...faut y faire attention. 

Choupynette de Restin 23/06/2014 12:25



bien dit! :)



Alex-Mot-à-Mots 22/06/2014 17:58


Il soulève une bonne question, finalement.

Choupynette de Restin 23/06/2014 12:26



absolument. un peu comme dans l'excellente série Un village français, qui évoque aussi ce questionnement quasi existentiel.



Nous sommes sociaux !