Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


6h41

Publié par Choupynette de Restin sur 25 Janvier 2013, 17:45pm

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

Un voyage en train, c'est l'occasion pour: lire, rêvasser, dormir, bosser etc. Cela peut aussi être l'occasion de jeter un oeil neuf sur sa vie, et pourquoi pas, décider d'agir pour la faire évoluer.

http://www.lemediateaseur.fr/wp-content/uploads/2013/01/6h41-cover.jpgCe n'est certes pas à cette dernière option que pensaient Luc et Cécile lorsqu'ils montèrent à bord du 6h41 au départ de Troyes et à destination de Paris (Gare de l'est, pour ceux qui voudraient plus de détails). Ces deux-là se "fréquentèrent"  pendant 4 mois, avant un week-end désastreux à Londres, plus de 25 ans en arrière. Et par le hasard d'un wagon quasi bondé, c'est à côté de Cécile que Luc s'assoit. Chacun fait comme s'il n'avait pas reconnu l'autre... et rembobine le fil de son existence dans son coin.

Blondel, dont j'avais beaucoup aimé Accès direct à la plage, m'a encore une fois convaincue de tout son talent de conteur mais surtout de sa connaissance de l'âme humaine. Oui, c'est une formule pompeuse que j'assume. J'ai lu, en quelques toutes petites heures, l'histoire de deux vies. L'auteur s'adonne à une radioscopie de deux âmes, à l'analyse - sans jugement ni mépris - de deux histoires bien différentes, aux courbes d'évolution radicalement opposées. Il explore les failles, les doutes, les joies et les désillusions de ces deux personnages plus ou moins coincés dans leurs existences présentes.

C'est un roman court, et pourtant, je n'ai pas été frustrée par la fin. Au contraire. (Et Richie sait que je suis vraiment difficile sur les fins, qui si elles sont ratées (de mon point de vue) me font détester le roman lu. Pig Island de Mo Hayder fait partie des exemples. Fin de l'aparté.) Et puis, Blondel c'est un style léger, doux, précis. Chaque narrateur s'exprime à la première personne et l'on a l'impression qu'il nous parle. Pendant ces petites heures de lecture je me suis totalement immergée dans ces deux vies, j'ai été émue par ces deux personnages (et pourtant je n'étais vraiment pas bien disposée vis à vis de Luc, mais finalement...) qui se retrouvent le temps d'un trajet en face d'eux-mêmes, et réfléchissent à leurs actes.

Un roman profondément humain, émouvant sans jamais tomber dans la sensiblerie, lucide mais tendre. A lire absolument!

Commenter cet article

T
<br /> je l'ai acheté récemment et vais le commencer ce week-end. J'espère y prendre autant de plaisir que toi.<br />
Répondre
A
<br /> J'avais beaucoup aimé "Accès direct à la plage" que j'ai découvert il y a peu. Je note ce titre.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> A lire!<br /> <br /> <br /> <br />
Y
<br /> entièrement d'accord avec toi :-)<br />
Répondre
C
<br /> <br /> je le savais!! les grands esprits...<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Par ta faute, je crois que je vais prendre le train.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Le Papou<br />
Répondre
C
<br /> <br /> mea culpa! :D<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> J'avais décidé de me passer de ce Blondel, mais au vu de ton avis, je reverrai peut-être ma position ! <br />
Répondre
C
<br /> <br /> ah, si tu le trouves en bibli... :)<br /> <br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !