Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Dark Assassin

Publié par Choupynette de Restin sur 31 Mars 2007, 09:16am

Catégories : #Ma bibliothèque

Enfin! Le dernier épisode des aventures d'Hester et William Monk! Vous le savez je suis une fan des livres d'Anne Perry, hé bien celui-ci n'a pas déçu votre servitrice! Au contraire.

Monk, désormais inspecteur dans la Thames river Police, assiste lors d'une de ses patrouilles en bateau sur le fleuve londonien à la chute depuis un pont de deux jeunes gens. Mary Havilland et Toby Argyll. Suicide? Accident? http://ebooks-imgs.connect.com/ebooks/product/400/000/000/000/000/041/428/400000000000000041428_s4.jpgMonk ne peut s'empêcher de vouloir comprendre ce qu'il s'est réellement passé sur ce pont. S'ensuit alors une enquête qui le mène dans le monde impitoyable des entreprises de construction des réseaux d'égoûts. Monk découvre rapidement que Mary Havilland tentait de savoir qui avait tué son père (déclaré suicidé faute de preuves), lui -même ingénieur dans la firme d'Alan Argyll,frère du défunt Toby. Petit à petit, aidé d'Hester qui mène l'enquête de son côté, Monk se rapproche du tueur présumé mais surtout du commanditaire, au péril même de sa vie.

Comem d'habitude, l'intrigue est très bien ficellée. Aucun doute là-dessus, je n'ai compris qu'à la toute fin qui était véritablement la "tête" du complot. Mais ce que j'ai beaucoup apprécié, comme toujours avec Perry, c'est la description et le traitemetn des personnages et des lieux. Monk vient d'entrer dans la police du fleuve mais doit faire ses preuves, il se retrouve face à des hommes qui, pour certains, sont prêts à tout pour le faire tomber. De plus, il lui tient particulièremenet à coeur de découvrir le fin mot de l'histoire: le père d'Hester s'était suicidé lui aussi...et puis, il y a cette relation entre lepolicier si inquiet de son apparence, sûr de ses qualités et de Scuff, ce gamin des rues débriouillards fanfaron, mais qui n'est bien qu'un enfant...

Perry, avec beaucoup de maîtrise, nous plonge dans les tunnels et les égoûts du londres des années 1860. Et on a l'impression d'y être! L'odeur, les rats, l'eau qui suinte des murs et  menace la stabilité des tunnels, les bruits infernaux des machines pour creuser et éventrer la terre, etc...

Un excellent cru! Vivement le prochain numéro!!

Sorti en français chez 10/18 sous le titre "Meurtres souterrains"

Commenter cet article

Y
Ben moi j'ai encore tous les monk à lire mais je fais de la pub pour les Pitt... Le premier de la série "l'étrangleur de cater street.".. j'adore ! Cela dit un étranger dans le miroir est près de mon lit mère grand :-)
Répondre
C
Bien vu la petite Yue!! ;o)
C
Killroy: les livres se suivent, tu peux les lire indépendemment les uns des autres, mais je pense que l'on y perd... Mieux vaut donc commencer par le commencement, et le livre que j'ai conseillé à ANjelica
Bisous
Répondre
K
Est-ce que tous ses livres se suivent et forment une série ou bien ou peut piocher dans le tas ? Merci de tes conseils éclairés Miss Choupynette et bone journée :)
Répondre
M
encore Anne Perry ! eh ben dis donc, t'es sûre de pouvoir la faire rentrer dans ta bibliothèque ??
Répondre
T
Bon alors je viens d'investir (uniquement par ta faute et parce que je te fais confiance) dans "No graves at yet" (pas celui que tu avais conseillé, mais je n'ai trouvé que celui-ci en VO près de chez moi)...inutile de te dire que si je n'aime pas il va falloir augmenter mon argent de poche de manière substantielle :-)
Répondre

Nous sommes sociaux !