Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Blood Diamonds

Publié par Choupynette de Restin sur 11 Février 2007, 18:14pm

Catégories : #Petit & grand écran

Un film sur le commerce de ces si précieuse pierres, gros bijoux de carbone, que sont les diamants.

Moi qui ne suis pas fan de Leo, j'ai trouvé sa composition intéressante. "Marchand" de diamants qu'il passe en fraude à la frontière, il rencontre une jeune journaliste américaine, Maddy (jennifer Connelly) qui enquête sur l'acheteur d'Archer( léo, donc). Puis il fait LA rencontre: un homme, fait esclave chercheur de diamants par des rebelles a caché le plus gros diamant jamais trouvé dans la région. Il passe alors un marché avec Solomon (Djimon Hounsou): il l'aidera à retrouver son fils si Solomon le mène au fameu diamant rose. Blood Diamond

Tout le film suit donc le périple de ces deux hommes pour retrouver ce maudit diamant. Les thèmes abordés sont légions et tournent tous autour de la pierre précieuse si convoitée et des guerres qui se déroulent autour de son exploitation. Les villages massacrés, enfants volés, subissant un lavage de cerveau. Drogués, battus, devenus des "soldats" ils tueraient père et mère. On entraperçoit le rôle des mercenaires qui vendent des armes aux rebelles et vendent ensuite leurs services au régime en place pour erradiquer ces mêmes rebelles. Et puis l'hypocrisie des milieus du diamant, qui savent très bien d'où viennent les pierres, mais s'en contrefichent bien.

Evidemment, la morale est sauve, puisque Leo/Archer trouve la mort, mais non sans se faire "pardonner", l'acheteur du diamant est dénoncé par Maddy dans son journal, preuve à l'appui grâce à Solomon qui, grâce à la journaliste sortira du pays avec sa famille retrouvée.

Ce sera le seul bémol. Et encore. Des images chocs pontuent le film. Celles d'enfants mitraillettes à la main qui n'hésitent pas une seconde à tuer des enfants de leur âge. Où encore une fête sur la plage de la capitale, alors même que la guerre fait rage. Puis le lendemain de cette fête, le ville en ruine, les cadavres jonchant les rues. Les rebelles en ont pris le contrôle.

Ce film ne m'a rien appris de plus que ce que je savais déjà. Mais je pense, du moins j'espère, que de part le monde il aura permis à certain(e)s de découvrir ce qui se cache parfois derrière ces "meilleurs amis de la femme"...

Commenter cet article

Gaelle 18/02/2007 13:28

Je viens de passer un bon moment à lire ton billet, auquel le commentaire de M.Kiki apporte une précision intéressante : encore un film que je vais voir donc. Ça tombe bien, je n'aime pas particulièrement les diamants ;)

Choupynette de Restin 19/02/2007 16:58

Moi non plus, ce ne sont pas mes pierres "favorites"...

Anne-Sophie 16/02/2007 12:21

Salut Choupynette,je suis allée le voir hier soir. Je dois avouer être une âme sensible aux images violentes... Dès les premières minutes, j'ai fermé les yeux quand les rebelles ont coupé les mains de leurs victimes. J'ai vu des documentaires sur le trafic des diamantaires, d'autres sur les guerres civiles et les enfants soldats, mais c'était moins violent car on voyait les images de loin. Et puis la fiction, étrangement rend les choses plus réelles parfois  : dans ce film, on s'attache à ce pauvre africain qui a perdu sa case, ses enfants, et qui est à la merci des diamantaires et des rebelles... Et la force des images crues rendent les choses encore plus terribles. J'ai lu Allah n'est pas obligé sur les enfants soldats, raconté par l'un d'eux. C'étaity cru, violent (massacres, viols et tueries  par les enfants drogués). Mais ce film dépasse ce que j'ai lu... C'est long, cru, violent, ça finit, je vous rassure, ceux qui ne l'ont pas encore vu, sur un happy end, histoire qu'on ne s'ouvre pas les veines après parce que le monde est vraiment pourri. MAis c'est salvateur. Il faut savoir ce qui se passe autour de nous... Même si ça fait mal, même si ça remet en cause beaucoup d'idées et de rêves....

Choupynette de Restin 19/02/2007 16:57

Je te dirais, qu'après avoir vu Truands, je n'ai pas vraiment souffert de la vue du sang, même si "voir" des enfants soldats est très choquant.

Florinette 13/02/2007 12:49

Ce film me tente bien, merci d'en avoir parlé ! ;-)

choupynette 12/02/2007 17:00

Anne: moi aussi j'ai été choquée par les images de ces enfants soldats!
Monsieur Kiki: Que vous avez raison! Quelle hypocrisie du milieu des diamantaires!
Yue Yin: chacun son moment...
JoAnn: ... malheureusement j'imagine que tu as dû connaitre... mais il est vrai qu'il faut bien vivre "malgré tout"

Anne 12/02/2007 16:26

Moi, par contre, j'ai beaucoup appris avec ce film: je ne connaissais pas grand chose sur ces diamants d'Afrique. Les scènes avec les enfants m'ont bouleversée: ce lavage de cerveau pour en faire des soldats est ignoble...
J'ai aussi trouvé le jeu de Léo très convaincant.

Nous sommes sociaux !