Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Madame Irma

Publié par Choupynette de Restin sur 12 Décembre 2006, 09:21am

Catégories : #Petit & grand écran

Quand j'étais au primaire, et plus précisément en CM2, nous avions joué, pour un spectacle de fin d'année (civile ou scolaire, je ne sais plus), madame  Irma, avec votre servitrice dans le role principal. Mais ce n'est pas de cette petite piécette d'enfance que je vais vous entretenir ici, mais du film de Didier Bourdon.

Comme dirait l'autre, "ça ne casse pas trois pattes à un canard". Et c'est bien vrai. Je n'étais pas tentée par ce film. En fait, nous voulions aller voir Casino Royale,  mais trafic urbain oblige, nous sommes arrivés après le début du film. Et si il y a bien quelque chose que je n'aime vraiment pas, c'est de rater le début...Bref, pour ne pas nous être déplacés pour rien, nous choisissons par dépit un autre film. Et à la même heure, il n'y avait que Mme Irma. Nous voilà donc dans la salle obscure, à moitié remplie (mais c'était une salle de taille moyenne). A vrai dire, le scénario n'a rien de nouveau (surtout pour l'actrice en herbe que j'ai été!), et parfois même certaines scènes m'ont donné un drôle de sentiment de déjà vu... Francis (Didier Bourdon) cadre dans une succursale américaine à Paris, est viré. Avec toutes sortes de crédits sur le dos, et pas vraiment de perspectives d'emploi, il ment à sa femme, et lui fait croire qu'il a été muté à Londres. En fait, il se travestit en Mme Irma et lit dans la boule de cristal, les lignes de la main ou les cartes du tarot. Défile alors une galerie de personnages tous plus paumés les uns que les autres.  Problèmes de couple, d'argent, de baccalauréat, etc... D'après Bourdon, il s'agit d'une critique de la société. Peut-être. On y trouve pêle-mêle la question du chomage des cadres de plus de 45 ans, les personnages agées qui se retrouvent seules, les bobos, et ainsi de suite.

Si, donc, le scénario ne gagnera pas la palme du festival de Pataouchnok, au final, les dialogues sont vraiment pas mal, avec des répliques qui fusent et qui font sourire et parfois même rire. C'est un moment agréable, qui ne restera pas dans les souvenirs pendant des années c'est sûr. A ceux qui paient 9 euros la place de ciné, je conseille d'attendre le DVD en location...

Commenter cet article

D
moi, j'ai vu "the last show" de feu Robert ALTMAN :pour qui aime la musique country c\\\'est OK, sinon, bof, bof ... <br /> Meryl Strep est toujours une superbe actrice .... les autres acteurs aussi, rien à redire à ce niveau, mais le style Altman ne me branche pas...<br /> je n\\\'ai retenu qu\\\'une histoire nulle : un éléphant rencontre un homme tout nu, le regarde et s\\\'exclame : mon Dieu, tu dois avoir des difficultés pour respirer !!!!<br /> Les lecteurs masculins apprécieront l\\\'humour !!!<br /> DFA
Répondre
C
Robert Altman ne m'a jamasi tenté non plus...<br /> j'apprécie beaucoup la blague, même si je suis une femme :o)
A 19H passées, difficile de trouver des magasins ouverts ou autre "diversion"...
Répondre
G
OK, j'attendrai le DVD ! Mais par contre, Casino Royale... sinon je suis comme toi, je déteste louper le début d'une séance, je préfère encore attendre une autre occasion. Mais je te trouve courageuse, moi j'aurais vu ce qui passait à la même heure, et à la place, je serais allée me balader, je crois...
Répondre
Y
Ta critique confirme l'impression que m'a fait la bande annonce... a voir un peu plus tard... :-)
Répondre
C
exactement!
A
J'ai vu la B.A plusieurs fois, je viens de lire ton post alors même si je ne paye pas 9 euros ma place, j'attendrais le DVD pour le louer.
Répondre
C
je te comprends!! Comme je le disais, c'est vraiment parce qu'on était déjà au ciné...

Nous sommes sociaux !