Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


The shifting tide

Publié par Choupynette de Restin sur 2 Juillet 2006, 20:10pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Quel plaisir! Et que d'émotions dans ce nouvel opus des aventures de William Monk.
Loin des rues qu'il arpente d'habitude, Monk est plongé dans le monde des dockers, armateurs et le rivière Thames. Sans aucun repères, il doit découvrir une cargaison volée.
Mais cette enquête est résolue dès la moitié du livre. Et alors commence une nouvelle épreuve bien plus terrible pour Monk et Hester.


Les deux intrigues, bien construites, n'ont rien de particulièrement original, même si quelques rebondissements bien placés et des personnages toujours hauts en couleur font de cette nouvelle aventure un très bon cru. Comme d'habitude avec Perry on découvre, et redécouvre pour certaines, les caractéristiques du Londres des années 1860 (1863 dans cet ouvrage): les enfants qui repêche dans l'eau glacée et opaque de la Tamise tout ce qui tombe des bateaux, les pirates des rivières ou encore l'hypocrisie de la "charité chrétienne" qui ne souffre pas d'aider ce qui sont en Angleterre, c'est-à-dire les prostituées, ces femmes de vices. La deuxième moitié du livre est pleine d'émotion. On souffre et on est terrifié à l'instar de Monk et Hester. Et la chute est douce amère, avec un brin de vengeance et de soulagement aussi. Seul point négatif, et encore, le début m'a semblé un peu lent.
Sinon, j'ai retrouvé l'intensité émotionelle de Sins of the wolf ou Cardington Crescent.

Commenter cet article

C
et après les films, voici les livres...
Répondre

Nous sommes sociaux !