Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


L'orchestre des doigts t1

Publié par Choupynette de Restin sur 12 Avril 2009, 06:03am

Catégories : #Ma bibliothèque

Après mon dernier essai plutôt infructueux de manga/manwha, voici le premier tome d'une série ma foi assez prometteuse.
L'orchestre des doigts est l'histoire de Takahashi, jeune homme passionné de musique, qui, faute de moyens, doit renoncer à son rêve de partir étudier à Paris. Par dépit, il décide d'aller enseigner à des enfants sourds, qui ne connaissent donc pas la musique. Il découvre l'école, et son premier contact se fait avec Issaku, jeune sourd très violent dont personne ne semble vouloir s'occuper.
Ce premier tome donne à voir au lecteur l'apprentissage parallèle de Takahashi et Issaku du langugage des signes, ainsi que l'apprivoisement de l'Autre, différent.
De l'icommunicabilité, de l'incompréhension qui fausse les rapports humains, et surtout de la découverte de la condition des sourds et muets à l'époque.
L'histoire débute en effet en 1913, un temps où au Japon être sourd, et naître sourd encore plus, était une tare, un signe de débilité mentale, une honte à cacher.
J'ai beaucoup aimé cette histoire, émouvante, de ces deux êtres que tout sépare et qui s'apprivoisent maladroitement.  Le dessin, très réaliste, ne rend ce récit que plus poignant, même si certains pourront peut-être le trouver trop larmoyant. Ce que je n'ai pas ressenti. L'histoire se concentre essentiellement sur les deux personnages d'Issaku et Takahashi. Le plus intéressant, et le plus émouvant, c'est qu'il s'agit d'une histoire vraie. L'auteur connaissait une dame sourde qui avait été adoptée par Takahashi et a décidé de raconter l'histoire de son père adoptif dans un livre. Yamamoto, l'auteur de ce manga a ainsi mis en images cette histoire, et au-delà.
J'ai également particulièrement apprécié le fait qu'entre les chapitres, l'auteur insère des explications et des références bibliographiques, évoque la genèse de son manga, et les difficultés rencontrées par les jeunes handicapés à l'époque. A la fin de l'ouvrage a été inséré un article sur L'Abbé de l'Epée, fondateur du premier centre pour sourds et muets au 18ème siècle en France.
Un récit donc fort émouvant, sensible et intelligent sur le handicap, et également instructif. Une bien belle découverte que je vous conseille vivement.

Commenter cet article

Y
ça y est je l'ai lu, c'est très sympa vriament, l'histoire est passionante et le graphisme très agréable !!! un très chouette manga dans un format agréable en plus :-))
Répondre
M
Quel magnifique sujet ! Je ne connaissais pas du tout.
Répondre
C
<br /> Je te le conseille vivement!!<br /> <br /> <br />
K
Je veux ça!!!  À l'hop, on donne des cours d'éveil musical à plein d'enfants, dont les enfants sourds... ça m'intéresse, donc!!!  Je pense que j'avais déjà noté en quelque part, dans mon défunt ordi... chez Michel, ça se peut??
Répondre
C
<br /> hihihi Si tu le trouves, surtout n'hésites pas!<br /> <br /> <br />
M
Te voilà effectivement devant une très belle série surtout très interessante.
Répondre
C
<br /> absolument!<br /> <br /> <br />
K
Il y a plusieurs tomes de cette histoire à la bibli, je n'osais pas les emprunter, mais tu m'as convaincue!
Répondre
C
<br /> Je penses que tu ne regretteras pas (du moins j'espère!)<br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !