Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Gran Torino

Publié par Choupynette de Restin sur 9 Mars 2009, 14:15pm

Catégories : #Petit & grand écran, #coups de coeur

Clint Eastwood est un de mes réalisateurs fétiches. Je suis toujours admirative du talent de cet ancien acteur de western spaghetti.
Dans ce dernier film, il campe admirablement un ancien soldat de la guerre de Corée (1950-1953), dont la femme vient de mourrir, passablement détesté par ses enfants, irrascible, raciste, j'en passe et des meilleures. Bien malgré lui, il va se prendre d'amitié pour ses voisins Hmongs, et prendre sous son aile Thao et Sue.
Voilà un film qui sait allier humour, une certaine tendresse, engagement, tension dramatique etc. Clint Eastwood, râleur et grogneur campe magnifiquement Walt, homme aigri, mais qui
n'attend qu'un peu d'intérêt désintéressé pour s'ouvrir aux autres.
Il y
a certes de nombreux reproches que l'on peut faire à ce film. Les ficelles sont parfois un peu grosses, le retournement psychologique rapide. Pour autant, si il y a une certaine prévisibilité, Eastwood a le mérite de poser de nombreuses questions autant sur l'Amérique, ses banlieues, les rapports qu'entretiennent ses différentes composantes ethniques entre elles, que sur lui-même,  et ses personnages (dans ce film, et ses précédents métrages) jamais tout blancs ni tout noirs. Il pose à la fois un regard désenchanté, amusé et tendre sur son Amérique, et sur ses mythes: ses soldats, ses Dirty Harrys etc etc.
Il alterne magistralement entre moments d'humour avec notamment les réparties hallucinantes avec le barbier d'origine italienne, et scènes glaçantes où la Mort semble roder tout près (par exemple dans la scènes avec les trois Noirs). Dans certaines scènes, la lumière et l'ombre jouent un rôle prépondérant, donnant un aspect crépusculaire au personnage de Walt. Rappelant, avec son visage squelettique, qu'il n'est plus qu'une sorte de mort vivant, attendant la mort en buvant des bières sous son porche avec sa fidèle Daisy, grognant à qui mieux-mieux contre les uns et les autres, tous des bons à rien. Mais l'amitié désintéressé de ses "faces-de-citrons" de voisins va redonner un certain sens à son existence.
Un film qui débute par un enterrement et se termine sur un autre (ou presque). Plein de sagesse, d'espoir, mais aussi de réalisme. Un gros coup de coeur!

Commenter cet article

maggie 21/03/2010 21:43


Je suis une admiratrice de Clint !!!! J'ai beaucoup aimé ce film !


Choupynette de Restin 21/03/2010 21:57


moi aussi.. un très gros coup de coeur de l'année!


Ankya 10/03/2009 20:01

Je n'ai jamais vu de film de Clint Eastwood, mais je compte aller voir ce film car la bande annonce m'a beaucoup plu.

choup 12/03/2009 09:55


bon film!


choupynette 10/03/2009 18:38

Je t'encourages vivement à aller au ciné voir ce film...
PS: attention, tu as mal écrit l'adresse de blog... du coup, quand on cliques sur on pseudo on tombe sur la page OB "ce blog n'existe pas"... c'est balo!

yueyin 10/03/2009 18:11

Moi aussi je suis fan de Clint réalisateur, j'ai très envie de voir ce film gros coup de coeur :-))

Freude 10/03/2009 13:35

C'est vraiment un chouette film, on rit, pn pleure .... J'ai bcp aimé !

choup 10/03/2009 16:06





Nous sommes sociaux !