Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Nulle et Grande Gueule

Publié par choupynette de restin sur 5 Décembre 2008, 19:13pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Vous le savez peut-être, je suis une fan de Joyce Carol Oates depuis que j'ai lu Les chutes, et encore plus depuis que j'ai suivi les péripéties des Mulvaney. Sur l'injonction bienveillante de Florinette, j'ai enfin ouvert ce court roman au titre pas franchement glamour. Et j'ai bien fait.
Nulle s'est auto-proclamée sous ce surnom. Elle se trouve pas vraiment intelligente, elle est trop grande et elle a de drôles d'humeurs Rouge et Noire. Grande Gueule est, comme son surnom l'indique, un gars qui "l'ouvre" beaucoup, qui aime fanfaronner. Et ce penchant, bien rigolo par moments, sera la cause de bien des soucis. En effet, il se retrouve accusé d'avoir tenté de faire sauter son lycée. La seule à le soutenir sera Nulle. Qui n'est pourtant pas son amie.
A tout dire, quand j'ai fini ce roman, je me suis interrogée car je n'ai pas l'habitude qu'Oates soit aussi "optimiste". En effet, (si vous ne voulez pas savoir la fin, ne lisez pas ce qui va suivre) finalement, tout rentre dans l'ordre, les méchants découverts et remis à leur place. Et puis, en faisant quelques recherches, j'ai découvert que ce roman était en fait un roman jeunesse. Et là, la narration et la fin prennent un tout autre sens, ou du moins une autre dimension.
Oates a su une fois de plus pointer les travers de la société américaine: conventions, règne des apparences, fanatisme religieux, hypocrisie etc. A travers l'histoire de deux ados, un peu à la marge, sans être marginaux, mais qui s'interrogent beaucoup (comme tous les ados vous me direz!), les lecteurs constatent les ravages du qu'en dira-t-on, des on-dits et des non-dits. Ce n'est pas un livre très flatteur pour la nature humaine,  mais il a le mérite d'être à la fois réaliste et assez optimiste pour que le jeune lecteur se dise que tout n'est pas pourri dans ce monde-là!
Un très bon roman, avec un style très agréable et un message qui sans être innovant pour les adultes, sera entendu par les adolescents qui peuvent (ou pas) vivre ce genres de situations.

Commenter cet article

Hathaway 07/03/2009 12:11

J'avais déjà noté ce roman après avoir lu un bon billet sur le blog de Doriane il me semble. Ton avis vient confirmer !

Choupynette 07/03/2009 12:56


Il faut bien se souvenir que c'est un roman jeunesse au départ. cela permet de mieux comprendre pourquoi c'est quand même beaucoup moins noir que ce qu'elle peut
écrire habituellement.


BlueGrey 05/01/2009 11:09

J'ai réussi à me contenir et n'ai pas lu la fin de ton avis ! Car tu m'as donné envie de lire le livre....

La nymphette 15/12/2008 20:22

Il me semble (...) que celui-ci est destiné  un public plus jeune... Moi aussi je suis fan depuis "Viol, une histoire d'amour"... :-)

Aileean 13/12/2008 19:27

Je suis aussi assez fan de Oates... et j'ai d'ailleurs acheté celui-ci qui sera le prochain que je lirai. Tant mieux s'il t'a plu, c'est bon signe!

Florinette 08/12/2008 15:36

Je ne lis pas la fin, même si ton billet incite à le faire, car j'ai bien l'intention de TOUT lire de cette talentueuse auteure !!

Nous sommes sociaux !