Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Little children

Publié par Choupynette de Restin sur 23 Septembre 2008, 08:52am

Catégories : #Petit & grand écran

Dans une banlieue résidentielle de la côte est des Etats-Unis, Todd Field nous donne à voir les destins croisés de personnages à la dérive. Chacun d'eux est insatisfait de sa vie, perplexe voire révolté face à son destin.
Il y a Sarah femme au foyer, qui manifestement n'a que très peu d'intérêt pour sa petite Lucy; Brad, homme au foyer qui tente à moitié de passer son examen du barreau; Ronnie, délinquant sexuel en liberté surveillée poursuivi par Harry un ancien flic obsédé par la sécurité des enfants (du moins c'est ce qu'il dit). Ils habitent tous la même banlieue, se croisent. Brad et Sarah auront une aventure ensemble, Ronnie ira à la piscine, Harry le poursuivra de sa haine...
Au travers des personnages, Todd Field dresse tout une galerie de portraits des américains de la classe moyenne de banlieue, avec tous leurs clichés (la bourgeoise mère au foyer parfaite par exemple), l'hypocrisie de ce milieu. Mais c'est avant tout l'histoire de personnages en plein désarroi face à une vie qu'ils n'avaient pas rêvée, un destin contraignant, triste et morne. Chaque personnage semble figé dans cette vie, sans possibilité d'en sortir, à moins d'un coup d'éclat. Un peu à l'instar de Mme Bovary dont Sarah se sent si proche. Qui partage sa faim "d'autre chose". La fin peut sembler moralement correcte, mais j'y vois quant à moi, pas un retour aux vertus de la bonne morale, mais plutot un renoncement, du moins pour Sarah et Brad.
Voilà un film très bien filmé, très bien interprété, et qui pourtant ne m'a pas emballée plus que cela. Peut-être parce que, tout simplement, ce film est terriblement pessimiste.
Anjelica n'a pas vraiment apprécié.

Commenter cet article

N
Comme toi, ce film m'a laissé un peu perplexe... Pessimiste? peut-être, mais surtout réaliste. J'ai compris que  les deus personnages font le choix de privilégier leurs enfants à leur passion... enfin, c'est ainsi que je l'ai interprété ;-)Mais c'est un beau film, avec une esthétique travaillée sans excès. Je serais curieuse de lire le livre, maintenant !
Répondre
A
Et bien cela n'éclaire toujours pas ma lanterne ;) Tant pis !
Répondre
C
<br /> tant pis!<br /> <br /> <br />
C
@Cecile: Ah, j'ai peut-être été trop abrupte dans ce billet. Ce n'est pas qu'il ne m'a pas plu, juste que c'est très bien, mais il manque un petit truc poiur en faire un grand film... techniquement, c'est léché, pas de soucis, l'interprétation est excellente... mais voilà, un grand film demande un petit plus.
Répondre
C
Ah zut je viens de l'enregistrer... Bon j'espère qu'il m'emballera un peu plus que toi. :-)
Répondre
L
ça me tente bien... je ne sais pas pourquoi mais je croyais que c'était un bouquin :) J'ai plein de films en retard !!
Répondre
C
<br /> C'est tiré d'un bouquin au même titre de TOm Perotta<br /> <br /> <br />

Nous sommes sociaux !