Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Lettres d'Iwo Jima

Publié par Choupynette de Restin sur 12 Août 2008, 08:22am

Catégories : #Petit & grand écran, #coups de coeur

Grand réalisateur, Clint Eastwood s'est plongé dans l'histoire de la seconde guerre mondiale et la bataille d'Iwo Jima, entre les forces américaines et japonaises.
En 1945, les armées américaine et japonaise s'affrontèrent sur l'île d'Iwo Jima. Quelques décennies plus tard, des centaines de lettres furent extraites de cette terre aride, permettant enfin de donner un nom, un visage, une voix à ces hommes ainsi qu'à leur extraordinaire commandant. Les soldats japonais qu'on envoyait à Iwo Jima savaient que leurs chances de survie étaient quasi nulles. Animé d'une volonté implacable, leur chef, le général Kuribayashi, exploita ingénieusement la nature du terrain, transformant ainsi la défaite éclair annoncée en 40 jours d'héroïques combats.
Eastwood nous montre la culture japonaise à travers son armée et surtout sa relation à la notion d'honneur. Honneur du guerrier, honneur d'un peuple, d'un homme. Comment cette notion mena des milliers d'hommes à se suicider plutôt que de battre en retraite.
Je n'ai pas encore vu Mémoires de nos pères, mais de ce que l'on m'a dit, Lettres d'Iwo Jima est plus émouvant. D'autre part, il serait plus axé sur les personnages, moins sur le conflit lui-même. Ce film évoque essentiellement en effet les interrogations des soldats japonais, l'inaptitude flagrante de la hiérarchie qui n'hésite pas à envoyer à la mort ses soldats. On sent le désespoir s'immiscer dans l'esprit des soldats, la peur, mais tout de même le courage, malgré tout.
Quand on a vu ce film, on ne peut que s'insurger face à tous les conflits, les "guerres justes" etc. Dans un monde comme le nôtre, où la violence se fait plus présente chaque jour, où la tentation pour certains de pousser à la guerre, il est utile de rappeler la folie des conflits.
Eastwood le fait, sans tomber dans le pathos ou le larmoyant, en nous montrant juste des hommes qui donnent leur vie, quand bien même la bataille est perdue.
La dignité frise l'absurdité.

Commenter cet article

choupynette 13/08/2008 23:08

@Emeraude: je pense qu'il faut quand même avoir vu Memoire de nos pères avant...@Karine: même réponse qu'à Emeraude!@Betty: oui, en effet, c'est un film très lent, trop par moment, même à mon goût. cependant, j'ai été touchée par le message et l'interprétation, et je crois que cette lenteur a une signification...@Laliseuse: Tu peux ! c'est un formidable conteur d'histoires...! Et engagé.

La liseuse 13/08/2008 16:14

J'aime beaucoup clint Eastwood comme acteur. Il faut que je vois alors son talent comme réalisateur.

betty 13/08/2008 13:47

Pour une fois , j'ai un avis différent du tien ;) ... Il est beaucoup trop long (et lent) pour moi , presque 2h30.  Ce n'est même pas que je n'ai pas aimé, je me suis juste ennuyée... ça arrive :( Mon frère  est de ton avis lui!

Karine 12/08/2008 23:25

Les films de guerre, ce n'est pas pour moi non plus, de coutume... pourtant ce film me tente beaucoup et ce depuis sa sortie.  C'Est pas mal certain que je vais finir par le regarder!

Emeraude 12/08/2008 20:08

j'avais très envie de voir ce film à sa sortie. Clint Eastwood est quand même un bon réalisateur ! à voir pour une éventuelle location dvd...

Nous sommes sociaux !