Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Deux soeurs pour un roi

Publié par Choupynette de Restin sur 28 Avril 2008, 08:54am

Catégories : #Petit & grand écran

Les Tudors sont décidément une lignée qui fait parler d'elle, et inspire nos contemporaims. Helen Mirren  ou Cate Blanchett on ainsi incarné à quelques années d'intervalle Elizabeth Ière, fille d'Henri vIII; les biographes s'en sont donné  coeur joie, Philippa Gregory a consacré de très nombreux romans à cette période, dont The other Boleyn girl (qui fera l'objet d'un billet d'ici quelques temps) dont ce film avec Scarlet Johanson et Natalie Portman, respectivement Mary et Anne Boleyn, est l'adaptation.
Alors que le roi Henri VIII se détourne de la reine Catherine pour cause de non production d'héritier mâle, Thomas
Boleyn et son beau-frère Howard saisissent l'occasion de satisfaire leurs ambitions par le biais d'Anne et Mary. Et si Mary a un temps les faveurs du roi, Anne, à force de manipulations et séductions parvient à obtenir le divorce du roi et devient à son tour reine d'Angleterre. Mais elle non plus ne parvient pas à donner un enfant mâle au trône, et là encore, le roi décidera de se débarrasser de "l'incapable". Mais Anne connaîtra un sort moins enviable, si l'on peut dire à celui de Catherine, puisqu'elle sera décapitée pour trahison.
Après un début lent, le film prend son rythme de croisière, il est vrai pas franchement haletant. Le traitement de la relation entre les deux soeurs aurait pu être lus fouillé. Car il s'agit quand même de cela dans ce film: les rapports entre les deux soeurs se disputant les faveurs d'un roi. A la limite, le roi n'est qu'une anecdote dans cette histoire. Et n'est intéressant qu'en ce qu'il sera le sujet d'opposition entre deux soeurs jusque là unies.
Leur duel n'est pas vraiment égal, puisque l'une est décidément bien plus roublarde que l'autre. Et l'emporte finalement....pour quelques temps seulement, il est vrai.
Johanson et Portman tiennent bien leur rôle, les costumes sont magnifiques, le rythme agréable. On notera cependant quelques faiblesses dues principalement au genre, un mélodrame, avec la fuite dans la nuit seule de Mary (à l'époque, vous imaginez....) notamment. Ce qui d'ailleurs n'apporte pas grand chose. Néanmoins, ce film se laisse regarder sans déplaisir, même si il ne déclenche pas un enthousiasme fou.

Commenter cet article

Anjelica 14/03/2010 14:47


je ne l'ai pas encore commenté mais pour ma part, j'ai bien aimé. Peut-être car comme je suis nulle en histoire, j'apprends toujours quelque chose dans ce genre de films et puis j'ai trouvé les
actrices très bien.


Choupynette de Restin 16/03/2010 12:44


elles sont toujours bonnes, surtout Portman.


Stéphanie 02/05/2008 23:17

effectivement le film se laisse regarder mais sans passion dommage, il y avait un fort potentiel :)

chiffonnette 30/04/2008 19:08

Exactement ça!! En même temps, rien que pour les pectoraux de M. Bana, ça vaut le détour!

choupynette 30/04/2008 20:08


Hum... ce commentaire ne m'étonne pas du tout de ta part! ;o)))) J ene sais pas si tu l'as vu, mais Rhys-Meyers en H8 n'est pas mal dans son genre non plus...
;D


yueyin 30/04/2008 10:05

j'aurais bien aimé le voir en fait, bah ce sera pour le lecteur dvd :-))

choupynette 30/04/2008 20:09


on se le (re)verra en dvd!


Choupynette 29/04/2008 23:06

@Gambadou: oui!;o)@Lou: j'avais lu il y a quelques années Une reine pas très catholique de Dominique Muller, que j'avais trouvé pas mal (sans avoir rien lu d'autre sur A Boleyn). c'ets une bio romancée ou du moins racontée de manière très agréable.

Nous sommes sociaux !