Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Les promesses de l'ombre

Publié par Choupynette de Restin sur 18 Novembre 2007, 08:48am

Catégories : #Petit & grand écran

Anna (Naomi Watts) est sage-femme dans un hopital londonien. Un soir, une très jeune fille meurt après avoir donné naissance à une petite fille.  D'origine russe comme Anna,  Tatiana intrigue la jeune femme, qui tente alors de découvrir ses origines afin de rendre le bébé à la famille.
Mais ce qu'Anna va découvrir n'est pas rose. Bien loin de là. Le passé récent de Tatiana s'est déroulé dans le milieu impitoyable de la mafia russe.  Détentrice du journal intime de la jeune russe, Anna est désormais en danger.
ombre.jpg Cronenberg nous offre là un film violent, voire très violent, sur la quête d'une femme assez naïve, qui se retrouve malgré elle aux prises avec le parrain local qui a plus l'apparence d'un bon grand-père que d'un être cruel, et son fils, joué par un excellent Vincent Cassel. Viggo Mortensen quant à lui, est le chauffeur, un peu bizarre. Il joue là à mon sens son meilleur rôle. Même si j'aime beaucoup Aragorn.
Pas de détours, pas de  faux-semblants ou de métaphores dans ce film. Tout y est cru, dans sa réalité la plus abjecte.  Un constat très sombre de notre siècle,  du libéralisme  à l'état pur, où le corps des femmes est une marchanidse comme une autre, dont il n'est pas besoin de se soucier du recyclage après usage. 
Une oeuvre  glaçante, prenante, qui allie à la fois le genre film de gangsters et le mélo comme l'adorent les grands studios. Rien à voir avec l'odieux film Truands, chroniqué par votre servitrice ici. Dans le film de Cronenberg la violence montrée n'y est pas gratuite, elle dit quelque chose du milieu de la mafia, des hommes - bêtes? - qui la composent. De son système de fonctionnement, éclaté et beaucoup moins pyramidal qu'il n'y paraît.
Un dernier point: allez le voir en VO, ne serait-ce que pour entendre Cassel parler anglais avec un accent... russe!

Commenter cet article

nicolas 23/11/2007 18:10

Même si j'ai préféré "a history of violence" David Cronenberg revient en force avec ces promesses de l'ombre, pour une plongée saisissante en apnée dans la mafia russe Londonienne. Un très bon moment de ciné.

Thom 19/11/2007 13:46

J'adore Cronenberg, c'est mon cinéaste préféré. Je n'ai pas encore vu celui-ci, mais il a l'air de faire une belle unanimité dans les deux blogosphères récemment crossoverisées...chouette, miam, slurp.Quant à toi Mamie, je suis impressionné, tu n'arrêtes pas en ce moment ! Que d'articles, que de suggestions...je suis impressionné !(PS : je n'ai pas reçu les confirmations d'envoi des trois derniers articles, je ne sais pas si c'est normal, mais je me suis dit que c'était pas plus mal de t'en informer)(PPPS : bah oui, parce qu'en fait les blogs auxquels je suis abonné ils ont droit à une "tournée particulière" qui n'a pas pour départ ma page de liens, mais ma boite mail ;-)(PPS : Bisous :))

Anne 19/11/2007 09:23

Pas du tout le genre de film que je vais voir habituellement, mais là comme toi j'ai vraiment aimé.Si tu veux Amanda l'a vu aussi: http://amandameyre.hautetfort.com/archive/2007/11/10/les-promesses-de-l-ombre-–-david-cronenberg.html#comments

Choupynette 19/11/2007 21:42

Merci du lien!C'est un film vraiment puissant.

anjelica 18/11/2007 22:58

Je ne pense pas que j'irais le voir , je n'ai pas envie de violence en ce moment. J'ai un passage Bisounours !

Choupynette 19/11/2007 21:42

Ahhhh les bisounours... ca me rappelle des souvenirs!

Gambadou 18/11/2007 16:42

Bon, alors si c'est pour les plus de 16 ans, ce n'est pas pour moi... J'ai dépassé largement l'âge dans la vraie vie, mais pas dans la vision des films...

Choupynette 19/11/2007 21:41

:o))

Nous sommes sociaux !