Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Publié par Choupynette de Restin sur 17 Octobre 2007, 15:06pm

Catégories : #Petit & grand écran

Un western qui, comme son titre l'indique, évoque l'assassinat d'un des plus grands bandits de l'histoire des Etats-Unis, Jesse James.  A l'affiche, Brad Pitt et Casey Affleck. 
Je vous avais dit que  Un secret était un film lent, eh bien là on atteint des sommets, ou plutôt  les abîmes.  Que dis-je,  c'est dans un véritable abysse d'ennui que  ce film qui dure presque trois heures jète ses spectateurs....Certains sont d'ailleurs sortis de la salle à la moitié de la projection.  Pour ma part, j'ai beaucoup hésité à m'endormir, mais vu qu'on paie la place, autant voir le film jusqu'au bout.
Je suppose que le réalisateur a voulu faire un film  de reflexion sur l'Homme  américain de la fin du 19ème, sur des bandits qui ont l'air tous plus débile les uns que les autres, et les débuts de la starisation de la médiatisation.  Mais franchement, les plans d'une minute sur la pluie qui tombe, ou les blés filmés à toutes les saisons....james.jpg
Les scènes de dialogues sont interminables, avec de longs silences qui voudraient, je suppose, faire monter la tension du spectateur.  Mais ils ne font que nous plonger un peu plus dans l'ennui.
Certes les acteurs sont bons, avec en premier lieu Casey Affleck, qui incarne le poltron et ridicule Robert Ford. Il joue parfaitement ce rôle d'homme continuellement ridiculisé par ses pairs (et par pairs j'entends acolytes et apprentis bandits), qui s'imagine célèbre comme son "héros" Jesse James. Qu'il finira par assassiner, en lui tirant dans le dos. Jesse James qui semble être une espèce de dingue, paranoïaque et malade. un homme qui inspire la peur et en même temps attise les convoitises de par la récompense promise à qui le capturerait.
Ford sera d'abord très célèbre, mais il sera aussi détesté car il a tué celui que la population adorait, notamment par le biais des romans à 4 sous. Ford finira mal lui aussi. Assassiné par un homme voulant venger la mort de Jesse.

Il y a bien une heure et demi de trop  à ce film.  Il en faut au moins deux pour arriver à l'assassinat lui-même. J'ai lu des critiques où l'on évoque une parenté avec les films de Terrence Mallick. J'adore ce réalisateur, dont j'ai récemment chroniqué Le nouveau monde, mais ce film là n'a rien à voir avec ce qu'il fait. Lui produit des films magnifiques, proches de l'onirisme. L'assassinant de JJ... est certes maîtrisé, bien joué, mais on est loin de la poésie, de la force brute des films de Mallick. Et ces longs plans sur la nature n'y changent rien.
Sinon, la musique est pas mal.

Commenter cet article

ariane 19/10/2007 19:06

Je ne savais pas qu'il était aussi long! Je vais le voir ce week end, en me disant qu'un western qui réfléchit sur la condition de l'homme du XIXème siècle plus que sur le nombre de pistolets et de brigands à l'image, ça a sans doute du bon... même si je suis fan du western dit classique!

yueyin 18/10/2007 22:40

Ben quoi c'était pas clair ???? Je vais aller voir Un jour sur terre (tu sais le film docu avec des ANIMAUX) avec mes petits chous d'amours (autrement dit mes enfants) ;-) pfff faut tout expliquer ! Ce western ne me semble pas à la hauteur spaghetti qui est ma référence !!!!

Choupynette 19/10/2007 12:29

Ah le western spaghetti... toute une époque, tout un style!

Choupynette 19/10/2007 12:28

:-D Ah le western spaghetti... j'adore!!! et en effet,rien à voir ici avec ce style!

Gambadou 18/10/2007 21:20

De toute façon mon mari est à fond western alors je ne vais pas y couper!!!

Choupynette 19/10/2007 12:27

Ma pauvre.... :o))))

Choupynette 18/10/2007 16:22

Toi aussi tu as sursauté???? C'est vraiment un film très long. et c'est dommage car les acteurs sont vraiment bons.

Lou 18/10/2007 15:01

J'ai aimé mais je me serais passée du coup de feu qui fait sursauter (même si tu le vois venir de loin) et des longueurs... ce film aurait gagné à faire 2h maxi.

Nous sommes sociaux !