Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Du bout des doigts

Publié par Choupynette de Restin sur 19 Septembre 2007, 21:04pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Les enfants, voilà un coup de coeur de l'année 2007!
On m'avait dit beaucoup de bien de  Sarah Waters.  A force, j'ai fini par me procurer  Du bout des doigts, qui est je crois, son  deuxième roman. Et quelle découverte! 
Sue Trinder, orpheline vivant au milieu de voleurs et autres receleurs, est convaincue par Gentleman, qui est loin d'en être un,  de partir à la campagne escroquer une jeune héritière, Maud Lilly.  Mais tout ne se passe pas comme prévu, loin de là. Enfin tout dépend pour qui (là je sais, c'est pas très clair, mais si je vous explique il n'y aura plus le même suspens  à lire le livre!).  Mais les retournements de situations et les surprises sont nombreuses dans cette intrigue qui  se déroule au milieu du XIXème siècle,et nous fait entrevoir l'envers du décors de l'Angleterre victorienne que l'on se représente souvent si prude, si attachée aux convenances. waters.gif
Le talent de l'auteur est de nous faire sentir, humer les odeurs, les horreurs de l'époque.  Les bas fonds de Londres, les manoirs en passe de se transformer en ruine, la perversité des hommes, le sort peu enviable de femmes qui n'étaient considérées que comme des objets, vite mises au rebus lorsqu'elles devenaient encombrantes.  Deux narratrices nous  content cette terrible histoire: Maud et Sue.  J'ai trouvé le procédé très intéressant,  car nombre de scènes sont racontées selon le point de vue de l'une puis de l'autre.  L'ironie de l'histoire n'en est alors que plus mordante.  Et l'on est tellement pris par l'intrigue que l'on voudrait dire à Sue "mais regarde,  regarde!" ou encore "défie toi de X"!
Les premières pages sont d'un abord plutôt difficile puisque  les dialogues sont  truffés d'argot, et je dois dire que j'ai parfois eu du mal à en comprendre le sens! Mais passées la cinquantaine de pages, plus moyen de lâcher ce livre, ces personnages à la fois attachants et pourtant si imparfaits, si plein de défauts, de lâchetés aussi. Certains sont d'un machiavélisme à vous faire froid dans le dos. Et par moments, on pense bien qu'il n'y en a pas un  pour rattraper les autres... Et jusqu'à la toute dernière page, le dénouement reste incertain.

On parle de Waters comme une héritière d'écrivains tels que Dickens. Et je trouve que c'est bien mérité! Comme dirait quelqu'un de ma connaissance... volez-le!!

Commenter cet article

Gachucha 23/09/2007 20:45

J'ai beaucoup aimé ce titre et j'ai prévu de continuer avec "Affinités ".

Choupynette 24/09/2007 10:42

pareil!

Chrisalain/Aril 23/09/2007 09:13

effectivement en te lisant je me  disais ..."tiens Oliver Twist..." je vais donc le rajouter à ma liste pourtant deja bien longue

Choupynette 24/09/2007 10:38

C'est un excellent livre!

Nanne 20/09/2007 21:42

Je n'ai lu que de bonnes critiques sur cette femme écrivain anglaise (je refuse le terme d'écrivaine que je trouve horrible !!). J'ai prévu de lire un de ses romans, et pourquoi pas "Du bout des doigts". Cela me tente beaucoup ....

Choupynette 21/09/2007 10:24

Bien d'accord avec toi sur le terme "écrivaine"...

Caroline 20/09/2007 19:54

Il est dans ma LAL. Intrigues dans l'Angleterre victorienne, j'en salive d'avance!

Choupynette 21/09/2007 10:24

Y'a de quoi saliver!!

yueyin 20/09/2007 18:16

Elle est depuis longtemps sur ma LAL et que vois-je ? elle existe en 10/18.... plus aucune raison de résister ;-)

Choupynette 21/09/2007 10:23

Je pensais à toi en mettant cette couverture!!

Nous sommes sociaux !