Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Chaleur et poussière

Publié par Choupynette de Restin sur 17 Août 2007, 10:00am

Catégories : #Ma bibliothèque

Offert par mamouchka pour ma fête. Un livre qui m'a captivée. 

Une jeune femme, Anne, part en Inde sur les traces de celle qui fut la première épouse de son grand-père et qui quitta ce dernier pour un prince indien, Nawab d'une province musulmane de l'Inde britannique en 1923. 

Ruth Prawer Jhabvala nous conte l'histoire de ces deux femmes, qui à 50 ans de distance, découvrent et aiment l'Inde brûlante, poussiéreuse avec sa tradition et ses coutumes, enivrant, envoûtant ceux qui la visitent. 

Chaque chapitre nous fait découvrir alternativement la vie d'Olivia puis celle d'Anne. 

La vie des femmes d'officiers ou de fonctionnaires britanniques, qui n'ont rien d'autre à faire que jouer aux cartes ou colporter les ragots. Et les autres, comme Olivia, peu portées sur l'un ou l'autre de ces loisirs, attendent dans leurs maisons silencieuses accablées de chaleur le retour de leurs maris. Mais Olivia est fascinée par l'Inde et surtout par le Nawab de la province musulmane qu'aide à administrer son mari Douglas. Peu à peu sa fascination se transformera en amour (quoi que je me demande si c'était vraiment de l'amour...), et elle quittera Douglas, si droit, si anglais pour le sulfureux Nawab avec sa cour. chaleur.gif

Anne de son côté marche sur les traces d'Olivia grâce notamment à des lettres de celles-ci. Elle s'accoutume puis en vient à aimer l'Inde dans toutes ses couleurs, ses laideurs, sa chaleur et sa poussière, sa spiritualité, mais aussi Inder Lal (mais là encore est-ce vraiment l'amour pour un homme ou plutôt pour sa culture?). 

L'auteur décrit à merveille les deux atmosphères que sépare une cinquantaine d'années, cette fascination terrible de deux femmes pour un pays si loin de leur propre pays et de leur culture. J'ai trouvé la similitude de leurs destins à la fois intéressante et un peu facile. Mais l'ensemble m'a happée. Jusqu'à la dernière phrase, dont je fus déçue qu'elle arrive si vite.

Commenter cet article

F
@Anjelica : tu en bafouilles très chère :D@Yue : oui surtout que je me suis rappelée de titres que je voulais te prêter et que nous n'avions pas noté sur place :p Attends-toi à te faire les biscotos la prochaine fois !
Répondre
A
C'est vraiment super d'être happée par un livre !
Répondre
C
QUE oui!
Y
De très grosses listes...en tout cas celui-ci me tente vraiment, le thème m'accroche bien et comme toujours tu en parles exactement comme si tu voulais nous mettre l'eau à la bouche... et qui est la tentatrice hum ????
Répondre
C
Euh... je plaide coupable! mais bon, ç am'a vraiment beaucoup plu alors.... (bon, faute avouée à moitié pardonnée???)
F
Euh ... Je sais pas ?! :DJe ne suis venue avec aucun livre pour les copines aujourd'hui  mais nous avons dressé des listes de prêts :p
Répondre
K
Et vlan, mauvais pour ma LAL! C'est noté ;-)
Répondre
C
:o)

Nous sommes sociaux !