Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Khalat - Giulia Pex

Publié par Choup sur 26 Juillet 2022, 11:10am

Catégories : #BD, #album, #Ma bibliothèque, #coups de coeur

Lorsque Giulia Pex découvre le récit Khalat de Davide Coltri tiré du recueil de témoignages Dov'è casa mia, elle accepte la proposition d'un éditeur italien de l'adapter. Le journaliste écrivain est spécialisé dans les projets d'éducation d'urgence dans le domaine humanitaire. Il s'est rendu dans de nombreuses zones de conflits, où il a collecté des témoignages de réfugiés en difficulté qui traversaient les frontières à la recherche d'un nouveau pays qui pourrait les accueillir. Il décrit non seulement les guerres civiles et les actes de terrorisme, mais aussi la solidarité, la résistance et l'espoir pour tenter de construire une vie différente.

À partir de mars 2011, au moment du début du printemps arabe, Khalat, jeune femme kurde syrienne, quitte sa ville natale pour intégrer l'université de Damas. Décidée à vivre libre, devenue mère par adoption, elle s'enfuit à travers huit pays et plusieurs camps de migrants pour trouver finalement refuge en Allemagne. Elle quitte tout, mais emporte Prévert dans ses maigres bagages.

Autant le dire tout de suite, j'ai eu un énorme coup de coeur pour cet album surtout sur les dessins de Giulia Pex, absolument magnifiques. Réalisés aux crayons de couleurs, ils retranscrivent une ambiance, mais réussissent aussi à donner à l'histoire de Khalat une portée universelle: celle des toutes et tous les exilés, où qu'ils vivent dans le monde. Le constat de l'impasse de son pays, la décision de l'exil, les dangers, la peur permanente, mais aussi la solidarité, et bien entendu, le sort des femmes, vraiment pas facile. Giulia Pex est une dessinatrice de grand talent : le trait, donc, les couleurs, mais aussi le cadrage, tout est pour ainsi dire parfait. On est hypnotisé par les images, par les émotions qui en découlent.

Une merveille d'émotions et d'humanité qui s'est vu décerner le Prix Oecuménique de la bande dessinée en 2020; (un prix qu'a reçu l'excellente BD Blanc autour, chroniquée dans ces pages, de W. Lupano et St. Fert)

Khalat - Giulia Pex

Commenter cet article

A
Oh merci pour cette découverte ! C'est tout à fait le genre d'album que j'aurais embarqué sans hésiter au détour d'une bibliothèque, et même là, je me tâte à passer directement en librairie !
Répondre
C
J'ai vraiment adoré. le dessin est magnifique.

Nous sommes sociaux !