Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


#Expo: Van Gogh, l'expérience immersive

Publié par Choup sur 28 Juillet 2022, 09:29am

Catégories : #Mon oeil!, #Arts et Lettres

#Expo: Van Gogh, l'expérience immersive

Je suis récemment allée voir l'exposition Van Gogh, l'expérience immersive qui est visible au Bazacle à Toulouse. Le Bazacle, c'est l'ancienne centrale hydroélectrique sur la Garonne, en plein centre de Toulouse. Un lieu de culture, qui accueille des expositions et des évènements culturels.

Cette exposition, en tournée mondiale depuis 2017 avait été annoncée bien avant sa venue à Toulouse. On en parlait déjà au printemps. Beaucoup d'excellentes critiques. J'aime Van Gogh, je ne suis pas une inconditionnelle, je ne connais quasi rien de sa vie (même si un peu plus depuis ma lecture du roman de Guenassia, La valse du ciel et des arbres), mais j'ai quand même un grand poster d'une de ses peintures dans mon salon : Champ de blé et cyprès (1889).

Ce n'est donc ni une très grande fan, ni une complète ignorante qui est donc allée voir cette exposition immersive. L'idée : se retrouver au coeur de ses tableaux. Après un passage introductif avec des panneaux retraçant très brièvement sa vie et son œuvre, nous pénétrons dans une grande salle où sont projetés, aux murs et au sol, des tableaux "animés". Les couleurs changent, ou alors on "voit" le tableau se peindre petit à petit.

Quand j'ai regardé pour réserver des places (il semblerait que tout soit complet jusqu'en août, mais l'expo reste je crois jusqu'en octobre à Toulouse), j'ai trouvé le prix (15 euros) assez cher. Et quand je suis entrée et me suis assise dans une des rares chiliennes de la salle, je me suis dit "bon, ok, pour 15 euros c'est peut-être un peu cher). Mais finalement, après avoir vu la boucle animée deux fois d'affilée (Miss O. ne voulait plus partir), je peux dire que, de mon point de vue, c'est 15 euros bien placés.

L'expérience est magnifique, bouleversante par moments. On est effectivement immergés dans les tableaux, sur fond de musique (dont à un moment, Vivaldi) et quelques rares lectures de ses lettres à Théo. C'est une merveille de découvrir ces tableaux (ses nuits étoilées, les iris !!!) dont nombre qui m'étaient inconnus, notamment parmi les auto-portraits. C'est un bonheur pour les yeux, et l'on a effectivement l'impression de rentrer dans les tableaux, presque de les sentir. On découvre également les inspirations de Van Gogh comme ces estampes japonaises (la vague d’Hokusai, bien sûr mais aussi le très beau La rivière Sagami de Utagawa Hiroshige (1858)).

Bref, un très beau moment d'art et d'émotions. J'avais un peu peur d'emmener Miss O., mais vraiment, elle a été conquise. Elle a même ressenti, au moment des auto-portraits, la tension et l'angoisse qui ressortent de ces peintures. Et comme je vous le disais, elle a demandé à rester pour regarder une deuxième fois la boucle animée.

Je trouve par contre totalement scandaleux, vu le prix de l'entrée, de faire payer 4 euros supplémentaires pour le casque virtuel (que l'on trouve après avoir vu la boucle) (personnellement, je ne l'ai pas fait, 15 euros c'était déjà pas mal, je ne peux donc pas dire si c'était vraiment un plus). Business is business...

Une très belle expérience somme toute.

#Expo: Van Gogh, l'expérience immersive

Commenter cet article

D
Bonjour Choup, Comme Une comète, j'ai vu à l'atelier des lumière à Paris Cézanne - Kandinsky, c'est pas mal mais je n'adhère pas totalement au concept. Mais c'est à voir pour tester. Bon dimanche.
Répondre
C
une autre façon de voir la peinture, en tout cas.
U
Je l’ai faite récemment à Paris, l’expo immersive : Cezanne/Kandinsky… c’était magnifique, tellement incroyable… j’adore Van Gogh, je crois que j’aurais été bouleversée …
Répondre
C
c'était vraiment superbe!
A
Une expérience que j'aurais sûrement tentée si j'habitais Toulouse .. quant au prix, 15 euros ça devient la norme et le casque en plus je suis d'accord c'est un scandale.
Répondre
C
oui, mais que c'est cher la culture!

Nous sommes sociaux !