Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


#Série: The Crown

Publié par Choup sur 7 Avril 2022, 12:52pm

Catégories : #coups de coeur, #Petit & grand écran

#Série: The Crown

J'ai enfin vu la quatrième saison de la série The Crown, qui nous fait suivre Elizabeth II depuis l'après guerre jusqu'à...nos jours? Je ne sais pas si ils iront jusque là, mais en tout cas, avec la quatrième saison nous suivons les évènements des années 1978-1990.

J'ai vu les saisons grâce à ma médiathèque qui a acquis les DVD. J'ai beaucoup aimé, vraiment. C'est d'abord superbement interprété. Dans les deux premières saisons Claire Foy incarne la reine, Matt Smith (Doctor Who) son époux Philip. Je vous passe le reste du casting mais il est vraiment excellent. Claire Foy m'a épatée notamment par sa diction, parfaite copie de celle de la reine. Dans les saisons suivantes la distribution change: Olivia Colman, toujours fabuleuse joue Elizabeth, Tobias Menzies incarne Philip, Helena Bonham-Carter est Margaret. Avec la quatrième saison, entrent véritablement en scène Charles, Diana etc.

Je le disais, c'est parfaitement incarné. Les actrices et acteurs sont au top. C'est très bien filmé: costumes, décors, rythme etc. Rien à redire.

Après, jusqu'à quel point est-ce véridique ou du moins proche du réel? Je n'en sais rien. Mais vu comme les personnages sont nuancés, plein de contradictions, je dirais que les créateurs et scénaristes doivent être plutôt bien renseignés. Et j'en ai appris: la famille de Philip, des (presque) nazis; celui qui abdiqua pour épouser Wallis Simpson, Edouard VII, pas beaucoup mieux, il aurait même eu des contacts avec des dignitaires nazis pour influencer la politique britannique; des cousines de la reine enfermées (en même déclarées mortes) car atteintes de lourdes déficiences...

Au-delà de la famille, on en apprend plus sur le fonctionnement de la vie politique britannique, les relations de la Reine avec les premiers ministres etc. C'est très intéressant. La relation explosive si l'on peut dire entre Thatcher (superbement jouée par Gillian Anderson) et Elizabeth est étonnante de ce point de vue.

#Série: The Crown

Comment sort-on de cette série? Aime-t-on plus ou moins la monarchie britannique?  Honnêtement, ni l'un ni l'autre. Même si petite fille, je regardais les belles robes (et les bijoux!!), je n'ai pas d'admiration particulière pour la royauté. Je crois qu'ils ont une vie extrêmement confortable, des contraintes extraordinaires qui pèsent sur eux (l'absence quasi totale de vie privée étant pour moi la plus importante), bref ça n'est pas simple.

On a parfois envie de les plaindre, car on voit bien que tous, à leur façon, souffrent de leur condition. Comme Charles mal-aimé par ses parents, victime d'une éducation brutale et sans amour, Margaret empêchée d'épouser son grand amour.  Mais, leur égoïsme, leur suprême mépris pour le commun des mortels, né de la certitude qu'étant de la royauté ils sont au-dessus des autres stoppent net cette envie.

A ce titre, cette quatrième saison met particulièrement cet aspect en avant à mon avis. Notamment le traitement fait à Margaret Thatcher (que je ne porte pas, c'est peu dire, dans mon cœur) lorsque elle et son époux viennent la première fois en Écosse est absolument abominable. Le traitement de Diana n'est pas beaucoup mieux.

On comprend pourquoi d'ailleurs la famille n'aime pas la série: trop de choses désagréables y sont exposées. A ce titre, une scène entre Andrew, qui va bientôt se marier et sa mère fait froid dans le dos, quand on connait les affaires dans lequel il a été impliqué). Finalement, celle qui s'en sort le mieux, même si ses défauts sont apparents, c'est la reine elle-même.

The crown est pour moi un excellent divertissement, porté par un casting de très grande qualité. La saison 5 devrait prochainement être diffusée sur Netflix.

Commenter cet article

A
Une série que j'apprécie, et qui m'a fait découvrir les débuts du règne de la Reine.
Répondre
C
Oui, on a l'impression de les connaître mais au final on sait peu de choses. C'était intéressant de ce point de vue là.

Nous sommes sociaux !