Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Inexorable - Fabrice Du Welz

Publié par Choup sur 16 Avril 2022, 07:37am

Après plusieurs semaines sans sorties cinéma, j'ai enfin pu caser une séance cette semaine. A l'horaire qui me convenait, peu de choix. J'ai opté pour Inexorable avec Benoît Poelevoorde et Mélanie Doutey notamment.

À la mort de son père, éditeur célèbre, Jeanne Drahi, elle-même éditrice, emménage dans la demeure familiale en compagnie de son mari, Marcel Bellmer, écrivain à succès, et de leur fille Lucie. Mais une étrange jeune fille, Gloria, va s’immiscer dans la vie de la famille et bouleverser l’ordre des choses...

J'attendais un bon moment de cinéma, du thriller qui fait bien frissonner...et j'ai été extrêmement déçue. Honnêtement, j'ai eu plusieurs fois le mot grotesque à l'esprit pendant ces très longues minutes (le film dure 1h38, mais cela m'a paru bien plus long!). Pourtant, on coche toutes les cases des thrillers : la très belle et immense demeure entourée de forêt, le huis clos avec le couple, l'enfant et cette inconnue qui s'immisce et a un comportement bizarre. Sauf que. (attention que du spoiler après!)

Sauf que tout est surjoué: les regards, les mimiques...Même Poelvoorde que pourtant j'apprécie beaucoup en fait des tonnes. Je passe sur le fait que Gloria n'a aucunes autre fringues que son jean et son t-shirt, et la robe blanche offerte par Marcel. Rien d'autre. Nada.

Quant aux avancées de l'intrigue, elles s'enchaînent trop vite. Gloria réussit en deux coups de cuiller à pot à faire congédier la femme qui s'occupe de la maison et de Lucie (elle va lui faire prendre son bain alors que la gamine doit avoir dans les 10-11 ans... ???!!!): "Lucie m'a dit que Paola volait de l'argent". La mère va-t-elle voir sa fille pour corroborer? Après tout, elle ne connaît cette Gloria que depuis quelques jours... Que nenni, point du tout, à dégager la domestique!

Une autre scène est tout aussi incohérente:  le père a été mordu par Gloria (ils étaient en passe de conclure, comme dirait Jean-Claude Dusse, mais Jeanne arrive et Marcel se dégage, de rage Gloria le mord violemment). Quand Jeanne s'aperçoit de la morsure, Marcel indique que c'est le chien nouvellement adopté qui est responsable. Jeanne veut le faire piquer, mais il s'y refuse (évidemment!), Lucie est bien sûr sens dessus dessous. Vers la fin du film, alors que les parents se sont disputés (Gloria a donné à Jeanne des lettres d'amour envoyées par sa propre mère à Marcel...qui se trouve être donc son père - oui, et vous venez de lire quelques lignes plus tôt qu'elle allait coucher, en conscience, avec son géniteur - on est dans le bien, bien glauque), que le chien vient d'être emporté pour être piqué (Gloria a affirmé qu'il l'avait mordue - en fait elle s'est elle-même mordue le bras,- et pas qu'un peu!) le père va voir Lucie, et elle lui demande si c'est bien vrai que le chien l'avait mordu et il lui dit non. A la place de Lucie qu'est-ce que vous faites en découvrant que votre père a menti, posant la première pierre de l'euthanasie du chien? vous lui criez dessus, non? Eh bien Lucie, elle, lui fait un gros câlin! Est-ce que c'est logique?? NON.

Quant au final du film, comment dire...C'est l'apothéose. Gloria revient la nuit, apporte un nouveau chien, et persuade Lucie de partir avec elle. Mais quand Lucie voit la marque sur le bras, elle comprend que Gloria a menti. Gloria la poursuit, ça crie, la mère arrive, le père débarque "ne touche pas à ma famille!!!" et là grosse bagarre, Gloria et Marcel se retrouvent dans une pièce en travaux, et avec des mèches à bois (pour perceuse - oui vous avez bien lu), elle se perce à plusieurs reprises la poitrine, il s'approche, et là, PLAF! elle lui en fiche une sous le menton, comme qui rigole. râles, ça se traîne, ça finit dans une mare de sang.

Et que dire de la musique...du même acabit, elle surligne, que dis-je : elle stabilote les moments " de tension". C'est vraiment grotesque.

 

Bref, ce film m'a inexorablement plongée dans l'ennui...

 

Commenter cet article

A
Merci pour ton avis, le côté thriller au cinéma me tentait.
Répondre
C
je pense que tu peux t'économiser la dépense!

Nous sommes sociaux !