Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Juste la fin du monde - X. Dolan

Publié par Choup sur 25 Janvier 2022, 09:22am

Catégories : #Petit & grand écran

A l'occasion du décès de Gaspard Ulliel, Arte a rediffusé Juste la fin du monde, dans lequel il tient le rôle principal, aux côtés de Nathalie Baye (la mère), Léa Seydoux (la soeur Suzanne), Marion Cotillard (la belle-soeur Catherine) et Vincent Cassel (le frère Antoine).

Louis retourne dans sa famille après 12 ans d'absence, pour annoncer sa mort prochaine. On sent qu'il est tendu à l'idée de revoir sa famille, et pas seulement parce que ce qu'il va leur dire est terrible. Et de fait, dès le départ, on est saisi par l'agressivité qui règne dans cette famille manifestement dysfonctionnelle. La jeune soeur se souvient à peine de Louis (ce qui semble un peu étonnant, car la différence d'âge n'est pas si grande), la mère est maquillée pour l'occasion comme une voiture volée, Catherine semble à peine capable d'aligner deux mots (est-elle bête ou est-ce l'émotion de voir cet homme?), quant à Antoine, il suinte le mépris. De scène en scène, Louis se confronte aux uns et aux autres, sans jamais parvenir à dire, parce qu'il n'y arrive pas, ou parce qu'on l'empêche de parler, on ne veut pas l'écouter. Seule Catherine semble avoir compris la raison de sa venue, d'ailleurs l'échange de regards est un moment très fort du film.

Je ne sais pas quoi faire de ce film. Honnêtement. Je ne sais pas à quel point il est fidèle à la pièce de Jean-Luc Lagarce (1990). Il semble y avoir quelques différences, par exemple, Louis est l'aîné dans la pièce, alors que dans le film il est plus jeune qu'Antoine.

Les reproches qui sont faits à Louis, sont parfois complètement abscons pour moi (la scène avec Suzanne en est un sacré exemple, ou celle dans la voiture avec Antoine: tout est flou dans les reproches, alambiqué). A croire que les personnages eux-mêmes ne le savent pas. Il est parti, il a écrit pour tous les anniversaires des cartes postales, mais c'est tout. C'est certes très peu, mais est-ce que cela justifie autant de rancoeur, à la limite de la haine parfois, dans sa violence.

Ce que j'ai ressenti surtout c'est une détestation de soi-même qui suinte de tous ces personnages, sauf peut-être Catherine et Louis; un sentiment d'infériorité de ces "ploucs" face à cet auteur parti vivre sa vie loin d'eux.

Au final, ce film en terme "d'intrigue" si l'on peut dire, tourne en rond. Ca n'avance jamais, et c'est par force redondant. On a l'impression de revoir les mêmes scènes, d'un angle un peu différent.

Ceci étant dit, le jeu des acteurs et actrices est vraiment, vraiment excellent. Ils parviennent à nous faire ressentir ce poison qui diffuse ses toxines au sein de cette famille hystérique. Ce mépris de soi, cette détestation qui se transforme en agressivité et en désespoir. C'est ce qui sauve le film, pour moi. Sinon, il n'a rien d'exceptionnel, son parti pris de tourner comme du théâtre filmé ne m'a pas rebutée comme certains, mais je ne trouve rien dans cette réalisation de Xavier Dolan qui sorte du lot.

 

 

Commenter cet article

M
Je déteste le théâtre de Lagarce (à un point, c'est inimaginable...) du coup, je n'ai vraiment pas eu envie de voir l'adaptation...
Répondre
C
à ce point là?? moi je ne le connais pas...
H
J'ai adoré ce film qui joue sur les non dits du langage. Comme tu le dis les acteurs parviennent admirablement à rendre les malaises engendrés par certaines relations humaines, les silences, les paroles mal comprises... Le film est assez fidèle au texte de la pièce globalement.
Répondre
C
ah ça, les paroles mal comprises, c'est quasiment tout le film... ça laisse songeur, car je crois malheureusement que c'est le lot pour beaucoup de familles...!
A
J'ai raté la rediffusion, j'étais déçue. Ton billet me fait moins regretter ; c'est souvent le cas avec ce genre de film. Les actrices et acteurs sont excellents, mais le reste bof bof.
Répondre
C
voilà, tu l'as bien résumé!
A
Je me souviens de la sortie de ce film mais à l'époque j'avais hésité à le voir, les avis n'étant pas très convaincants, et en te lisant, je me dis que je ne suis pas prête de le voir décidément.
Répondre
C
il vaut surtout pour la performance des acteurs.

Nous sommes sociaux !