Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Homicide, Une année dans les rues de Baltimore t5 - Ph. Squarzoni, d'après D. Simon

Publié par Choup sur 20 Janvier 2022, 08:43am

Catégories : #BD, #Ma bibliothèque

squarzonie homicide tome 5

Quelle série-phile n'a pas entendu parler (au moins) de la série The wire? Devenue culte, cette production de 60 épisodes sur 5 saisons, et diffusée en France sous le titre Sur écoute, dépeint le quotidien d'une brigade de la ville américaine de Baltimore, connue pour sa très forte criminalité, corolaire bien connu de la pauvreté. La série est créée par David Simon, journaliste spécialisé dans les affaires criminelles autour des témoignages de son ami et co-écrivain Ed Burns qui fut lui-même policier et de sa propre expérience de journaliste. En effet, Simon passa une année auprès du département de police, et en tira un livre Homicide: A Year on the Killing Streets.

Philippe Squarzoni adapte Simon et produit ici une série en 5 tomes. Bien entendu, j'ai commencé par .... le 5ème! (En vérité, je n'ai tout simplement pas fait attention: la seule référence à The Wire a guidé cet emprunt à la médiathèque). Dans une ville qui compte 240 meurtres par an, Homicide dresse un tableau minutieux de la violence urbaine américaine dans les quartiers en détresse.

Les 5 tomes sont répartis sur l'année, le dernier concerne ainsi la période courant de fin juillet à fin décembre 1988. Nous suivons diverses enquêtes, certaines bouclées, d'autres pas; certains chapitres sont dédiés à un inspecteur, sa personnalité, son travail. Un chapitre est consacré à la partie judiciaire, et plus spécifiquement au jury. Simon y dépeint l'impact de la télévision et de la mythologie créée par les séries policières autour des enquêtes policières, et comment cela perturbe le cours de la justice, dans le sens où les jurys veulent à tout prix, comme à la télé, des preuves, des empreintes, des certitudes, des raisons, quand parfois il n'y en a pas.

Homicide est extrêmement sobre, tout en noir et blanc, un dessin épuré qui rappelle les comics des années 50, parfois une touche de couleur, mais c'est fort rare. Un récit journalistique qui dit crûment la difficulté des policiers à faire leur travail, leurs propres fêlures, leurs limites. Très, très intéressant.

Une interview de l'auteur, dans laquelle il parle notamment d'Homicide.

Géraldine fait signer à ses nombreux proches des assurances vie...puis les fait assassiner.

Géraldine fait signer à ses nombreux proches des assurances vie...puis les fait assassiner.

Homicide, Une année dans les rues de Baltimore t5 - Ph. Squarzoni, d'après D. Simon

Commenter cet article

A
Ouf, je ne suis pas totalement larguée côté série, j'ai au moins entendu parler de The Wire en effet, même si jamais vu. Cette série graphique en revanche m'intéresse bien. J'essaierai de commencer par le premier tome.^^
Répondre
C
ceci dit, ce n'est pas très embêtant de commencer par le 5, juste certains détails des vies des inspecteurs qui me manquaient.
L
Aucune série n'a atteint la qualité de The WIRE à mon avis.
Répondre
C
je ne l'ai pas encore vue, donc je ne peux pas me prononcer, mais elle est clairement devenue culte, donc j'imagine bien qu'il y a une grande qualité!
A
Le graphisme est plutôt classique, mais le fond a l'air d'être intéressant.
Répondre
C
Très! vraiment hyper intéressant à lire, maintenant il me faut trouver les précédents tomes!

Nous sommes sociaux !