Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Emmett Till - Arnaud Floc'h

Publié par Choup sur 10 Novembre 2021, 08:58am

Catégories : #Ma bibliothèque, #BD

Sous-titré Derniers jours d'une courte vie, Emmett Till nous donne à voir la fin de vie tragique de ce jeune garçon noir de 14 ans, originaire de Chicago et venu passé l'été dans le Mississippi chez son oncle Moïse. Emmett, ayant grandi dans le nord, n'a pas mesuré, malgré les recommandations de ses aînés, combien il était dangereux pour un Noir d'évoluer dans le sud profondément raciste.

Un jour d'août 1955, il entre dans le magasin Bryant's, où la propriétaire prend ombrage de quelque chose qu'aurait dit ou fait, on ne saura jamais la vérité, Emmett et l'accuse ensuite. Son mari et le demi-frère de celui-ci rechercheront Emmett, puis une nuit le tortureront et le jetteront dans le bayou.

Nous découvrons cette histoire par le truchement d'un dialogue entre un homme blanc (dont on découvre au 2/3 de l'histoire pourquoi elle l'intéresse tant), journaliste musical et Luther musicien et évoluant dans l'entourage d'Emmett.

Les deux meurtriers, Bryant et Milam, nieront au procès. Ils seront innocentés au terme de ... 67 minutes de délibération, après 3 jours d'audience. Quelques temps plus tard, moyennant 4000$ (3000 selon d'autres articles que j'ai lus), ils vendront leur histoire à un magazine, où ils avouent le meurtre. MAis comme aux États-Unis on ne peut être jugé deux fois pour le même crime...ils vivront leur vie bien tranquille dans ce Sud abominable raciste. 52 ans après le meurtre, la femme à l'origine de ce déchaînement d'horreur, Carolyn Bryant, a avoué qu'elle avait menti.

Le meurtre d'Emmett Till constitua un tournant dans la lutte pour les droits des Noirs aux Etats-Unis.

 

Emmett Till

Tes yeux étaient une conque marine ou pétillait la bataille
De vin
De ton sang de quinze ans
Eux jeunes n'avaient jamais eu d'âge
Ou plutôt sur eux pesaient
Plus que tous les gratte-ciels, cinq siècles de tortionnaires
De brûleurs de sorcières, cinq siècles de mauvais gin de gros cigares
Des grasses bedaines remplies de bibles rancies
Cinq siècles de bouche amère de péchés de rombières
Ils avaient cinq siècles Emmett Till
Cinq siècles est l'âge sans âge du pie de Caïn

Aimé Césaire

Emmett Till - Arnaud Floc'h

Commenter cet article

A
Une histoire qui m'avait bouleversée.
Répondre
C
oui, c'est terrible ce qui est arrivé à ce jeune garçon et plus largement tous ces gens tués, torturés, massacrés en toute impunité.
A
J'ai cette BD dans ma PAL depuis un bon moment mais je n'arrive pas à me lancer. Peur que ce soit un peu trop dur sans doute. Mais je finirai par la lire, le thème m'intéresse fortement.
Répondre
C
C'est sûr que ce n'est pas marrant...mais c'est vraiment intéressant à lire.
U
Bouhhh ça doit être dur ... le genre de BD qui fait mal
Répondre
C
ça c'est sûr que quand tu la refermes, tu as la rage...et une grande tristesse pour toutes ces tragédies...

Nous sommes sociaux !