Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Documentaire: La décolonisation britannique, l'art de filer à l'anglaise

Publié par Choup sur 4 Juin 2021, 05:09am

Catégories : #Petit & grand écran, #coups de coeur, #Le mois anglais

Documentaire: La décolonisation britannique, l'art de filer à l'anglaise

Je ne sais pas vous, mais moi, au lycée, quand la décolonisation était abordée, c'était toujours sous l'angle: les Français ces méchants barbares qui n'ont pas su donner leur indépendance aux colonies sans effusion de sang (cf guerre d'Indochine et d'Algérie), alors que les Anglais ont été limite des gentlemen. Quand je suis arrivée à l'université, ça s'est un peu (pas beaucoup) rééquilibré.

Mais en fait, avec ce documentaire visible sur Arte, absolument passionnant, on se rend bien compte que les Britanniques ont été tout aussi abominables que les Français dans leur manière de traiter les peuples colonisés. L'expression "l'art de filer à l'anglaise" du titre décrit parfaitement l'attitude des Britanniques qui ont fait croire qu'ils avaient admirablement géré la décolonisation, ayant "donné" leur liberté à ces peuples avec élégance et dignité, alors qu'en fait ils sont partis  en affichant un flegme et une morgue incroyables, en laissant des situations terribles.

Parlez donc de dignité aux morts suivant l'indépendance et la partition de l'Inde laissée à un fonctionnaire n'y connaissant strictement rien et qui comprenant ensuite sa "bévue" fuit le pays (les massacres qui s'ensuivirent, les déplacement de population sont abominables), aux habitants du Kenya, les Mau Mau, combattants pour la décolonisation, enfermés dans ce que l'on peut tout à fait appeler des camps de concentration, torturés; même chose en Malaysie. Au Yémen, les militaires britanniques défient même le gouvernement et perpétuent des horreurs avant d'être ramenés au pays...avec tout le respect qu'on donne aux militaires ayant honorablement combattu.

Les discours d'Elizabeth II par la suite, notamment lors de la création du Commonwealth, sont rétrospectivement glaçants de cynisme, de mensonges. 

Ce qui ressort ici est une capacité remarquable des britanniques à se débarrasser des problèmes sur les autres comme Lord Mountbatten en Inde, avec un mépris total des populations. Un documentaire passionnant, nuancé et avec de remarquables images d'archives de la série Les coulisses de l'Histoire que je vous recommande chaudement.

Une nouvelle participation au Mois anglais, moins légère que ma précédente (une lecture).

 

Documentaire: La décolonisation britannique, l'art de filer à l'anglaise

Commenter cet article

A
Merci pour cette très bonne idée d'émission.
Répondre
C
bon visionnage!
R
Oh oui tout un sacre documentaire didonc...rien n'est beau dans la colonisation et aussi l'apres-decolonisation....tout quoi....
Répondre
C
comme tu dis, oui...
L
Je n'ai pas du tout le souvenir d'avoir entendu que les Anglais avaient été plus sympathiques que les Français. D'ailleurs, de manière générale, je me rappelle surtout avoir étudié cette période avec des dates et des cartes, et d'une façon qui ne parlait pas vraiment des populations colonisées. A peu près au même moment, il était question d'évoquer les "bénéfices de la colonisation" (ère Sarkozy) dans les programmes, ce qui avait provoqué une vague de protestations justifiée.
C'est à la fac que j'ai lu des choses sur la déstabilisation des territoires comme le Rwanda ou l'Inde qui ont donné lieu aux événements que l'on connaît.
Ce documentaire a l'air passionnant en tout cas.
Répondre
C
Non, pas qu'ils étaient plus sympathiques, mais que, en gros, ça s'était passé sans trop d'encombres...rien à voir avec la décolonisation française et deux guerres de plusieurs années... en tout cas, c'est comme ça que je l'ai reçu à l'époque.

Nous sommes sociaux !