Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Vers la beauté, toujours! - Pascal Dessaint

Publié par Choup sur 5 Juillet 2020, 09:34am

Catégories : #Ma bibliothèque, #Visites et balades

vers la beauté toujours pascal dessaint randonnée préservation environnement

Si vous suivez Pascal Dessaint sur Facebook, vous avez pu profiter de ses photos d'oiseaux, notamment durant le confinement. Et manifestement, il s'y connaît en volatiles. Car Pascal Dessaint est un homme qui aime la Nature, et c'est avec un plaisir incontestable qu'on le suit dans ce livre publié aux éditions de la Salamandre, deuxième ouvrage de la collection "Marcher avec".

De la balade nocturne où il rencontre une tortue cistude en train de pondre, à l'art de faire son sac et de s'équiper correctement pour éviter les mauvaises (et possiblement dangereuses) expériences, en passant par nombre de rencontres avec des bestioles volantes et piquantes, Pascal Dessaint nous emmène à ses côtés pour célébrer la Nature, sa beauté, et surtout sa préservation.

Vers la beauté, toujours! est une réflexion sur la marche au sens quasi philosophique du terme, pourquoi marche-t-on? comment marche-t-on? Qu'est-ce que notre pratique dit de nous? Les randonneurs du dimanche en prennent pour leur grade et à juste titre. Qui n'a pas déjà vu des marcheurs en tongs s'attaquer à une randonnée caillouteuse et au dénivelé conséquent? J'en ai même vus avec...une poussette!

L'essai est émaillé également de réflexions plus triviales mais tout aussi savoureuses sur les rencontres humaines et également les dangers (pour le couple, pour l'amitié) liés à une excursion mal préparée, au vertige et autres péripéties.

C'est enfin l'occasion d'égrener quelques références littéraires Dan O'Brien (Rites d'automne, merveille!), Barbara Kingsolver, Ed Carrey et j'en passe. Et on note, forcément, tous ces titres que l'on n'a pas encore lus, ces auteurs qu'on ne connaissait pas encore...

Une lecture qui inspire l'envie de s'échapper, dans les Pyrénées ou le Massif central, quoi qu'il en soit dans la verdure, pour respirer au sens propre comme au sens figuré. 

Extrait:

"A la fierté d’atteindre un sommet et de me hausser du col, quand bien même je me priverais d’une vue grandiose, je privilégierai toujours le moment peut-être moins spectaculaire, mais plus rare, à tout le moins plus fugace et plus intime. Les instants magiques, ces azurés parmi les bouses de vache, ce merle de roche dans les éboulis, ce circaète Jean-le-Blanc au nid, valent tous les panoramas du monde. La montagne ne bougera pas, on pourra toujours y revenir, d’ailleurs la météo nous y contraint parfois. La rencontre avec un animal, elle, ne se représentera peut-être plus jamais.

— Si nous tardons, nous n’arriverons pas là-haut, tu sais? Là haut, c’est beau!

— Eh bien, si nous n’y parvenons pas, si nous ne voyons pas le beau paysage, nous le rêverons! Ce n’est pas déjà beau, ici? On n’est pas déjà heureux, là? Diable, je ne marche pas comme un bourrin. Je marche, l’âme philosophe!"

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !