Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le démantèlement - Sébastien Pilote

Publié par Caroline sur 24 Avril 2021, 08:42am

Catégories : #Petit & grand écran, #coups de coeur

Le démantèlement - Sébastien Pilote

La médiathèque de ma ville a consacré le mois d'avril au Canada, ce qui m'a permis de découvrir certaines oeuvres comme La ballade du soldat Odawaa de Rossi et Apikian, et des films comme ce Démantèlement de Sébastien Pilote, avec Gabriel Arcand, Gilles Renaud et Lucie Laurier notamment. 

Gaby est éleveur de moutons dans une ferme qu'il a héritée de son père. Il y vit seul depuis que ses filles sont parties s'installer à Montréal. Dans cette région reculée, la crise économique contraint de plus en plus les paysans à céder leurs propriétés. Gaby, lui, résiste, et vit décemment mais chichement.

Un jour, sa fille qui jusque là vivait pourtant très confortablement, lui demande de l'aide: il lui faut 200 000 dollars. Gaby, chez qui le sentiment de paternité est particulièrement développé, va tout faire pour l’aider... sans possibilité de faire un emprunt, il décide de vendre sa ferme, de la démanteler.

Le démantèlement est l'occasion pour lui de faire le point à sa manière, taiseuse. Pour cet homme, c'est clairement un sacrifice, mais qu'il accepte pour le bien de sa fille. Même si il sait pertinemment qu'elle "profite de lui". Gabriel Arcand incarne magnifiquement cet homme qui n'a connu que cette ferme, ce labeur sans fin aux dépends de sa vie familiale (il a fini par divorcer, il ne voit guère ses filles puisqu'il ne peut pas s'éloigner de sa ferme). Lui qui a vécu sur cette terre aux collines à perte de vue, il va devoir vivre dans un studio et trouver un emploi.

Sébastien Pilote propose un film très naturaliste, minimaliste dans sa mise en scène, porté par un formidable Gabriel Arcand et aussi Gilles Renaud qui incarne l'ami comptable de Gaby. Pilote nous parle de ces agriculteurs acculés par la crise, qui triment pour nourrir des populations qui n'en ont cure, que seul l'argent intéresse (la scène avec les frères!!).

J'avoue avoir eu beaucoup de colère à l'égard de cette fille qui roule en 4*4, et sait pertinemment ce que sa demande va entraîner (ou alors, faut vraiment qu'elle soit crétine). Pourtant, Sébastien Pilote s'abstient bien de la juger, ou de juger qui que ce soit d'ailleurs. Un film plein de nuance, de justesse et d'émotion, qui ne tombe jamais dans la guimauve larmoyante facile.

Commenter cet article

D
Bonsoir Choup, j'avais énormément aimé ce film joué par le frère de Denys Arcand. Et j'avais eu le plaisir de le revoir dans Le fils de Jean de Philippe Lloret que je recommande. Bonne soirée.
Répondre
C
oui, un très beau film. Je n'ai pas vu Le fils, mais je le note. merci du conseil.

Nous sommes sociaux !