Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Au nom du bien - Jake Hinkson

Publié par Caroline sur 16 Novembre 2020, 09:59am

Catégories : #Ma bibliothèque

au nom du bien jake hinkson gallmeister roman église

Repéré dans un fascicule de la bibli intitulé "Nos coups de coeurs 2020", Au nom du bien de Jake Hinkson nous plonge dans la journée de cinq personnages d'une toute petite ville de l'Arkansas, un Etat rural du sud des Etats-Unis.

Dans l'ordre d'apparation: Richard Weatherford, le pasteur d'une congrégation de près de 300 personnes, père de 5 enfants, et victime d'un chantage; Brian Harten, dépité de ne pouvoir ouvrir son débit de boisson car le comté a mis en place la prohibition, et le pasteur était bien sûr le fer de lance de cette interdiction de vendre de l'alcool; Sarabeth Simmons, jeune fille de 17/18 ans je crois, mère indifférente et en couple avec un "entrepreneur" Tommy, patron de plusieurs bars et une épicerie; Penny Weatherford, l'épouse de de Richard, mère au foyer, "première dame" de la congrégation, et donc, comme son mari, personnage très en vue, très respecté de la ville; enfin Gary Doane, petit ami de Sarabeth...et maître chanteur. C'est lui qui, ayant eu une relation avec Richard entend lui extorquer 30 000  dollars.

En une journée, ou plutôt en 24H, de 5h du matin à 5h du matin du jour suivant, cinq destins vont s'entremêler, pour le pire. Unité de lieu, unité de temps, unité d'action. On est bien dans une tragédie. Jake Hinkson peint un portrait à l'acide de cette société américaine rurale, confite dans la religion, le règne absolu des apparences que chacun tente de préserver, tout en cherchant chez les autres à les percer. Certains personnages font pitié, d'autres vous écoeurent, tous sont à la croisée des chemins. Le sujet principal est l'hypocrisie. Et avec cet ouvrage, on comprend aussi à quel point la religion infuse tous les pans de la vie de ces gens, comment par exemple le pasteur et sa femme ont mené une croisade contre....la musique païenne. Oui, vous avez bien lu. Bref. Jake Hinkson sait de quoi il parle, puisqu'il est lui-même natif de l'Arkansas et diacre dans une église évangélique.

Comme je le disais, c'était un coup de coeur de ma bibliothèque municipale. est-ce un coup de coeur pour moi? Non. C'est un roman qui m'a fait penser à un documentaire, car à chaque chapitre, on entre dans la tête d'un personnage, qui parle à la première personne. On a donc l'impression de suivre un docu où chacun va raconter sa version, son point de vue.

Il me manque peut-être un peu plus de style pour être totalement emportée. Mais je dois préciser que j'ai lu ce roman très vite tant il est prenant.

Commenter cet article

B
Très prenant en effet : c'est court, noir et efficace ! :)
Répondre
C
oui, absolument! très efficace. et pas franchement reluisant pour l'être humain!
A
J'adore la couverture !! On a presque envie d'avoir tous les romans de Gallmeister rien que pour avoir une jolie collection dans sa bibliothèque. Quant au roman, il pourrait bien m'intéresser même si j'ai bien noté tes bémols. J'aime assez ces intrigues qui se déroulent sur une journée.
Répondre
C
Oui, ils ont fait un gros travail dessus avec une éditrice (qui est partie depuis) et ça a donné un sacré coup de boost. Une lecture vraiment passionnante, les bémols pour expliquer pourquoi ce n'est pas un 5 étoiles, mais un 4 (ce qui est déja trèèès bien, on est d'accord!)
A
Un roman choral ?
Répondre
C
oui, très bien tenu, comme une exploration de l'intime de l'Amérique.
A
A voir donc, mais sans en faire une priorité.
Répondre
C
voilà. :)

Nous sommes sociaux !