Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Detroit - Kathryn Bigelow

Publié par Caroline sur 11 Juin 2020, 19:31pm

Catégories : #coups de coeur, #Petit & grand écran

detroit kathryn bigelow

En cette période où des manifestations se déroulent un peu partout contre le racisme en général et les violences policières en particulier, il m'est revenu en mémoire un film vu cet hiver et que je n'ai pas chroniqué. Je l'ai pourtant trouvé excellent.

Ce film de Kathryn Bigelow (je me rends compte que je n'ai pas non plus chroniqué Démineur ou Zero Dark Thirty) est un excellent moment de cinéma. On est en 1967 à Detroit, pendant des émeutes contre la ségrégation qui firent 43 morts et plus d'un millier de blessés. Kathryn Bigelow nous montre bien les rues du quartier, mais elle s'attache à décortiquer, à travers un évènement en particulier à l'Algiers Motel, la situation de la ville, du pays en général. Et cette histoire est totalement effarante de violence, de haine.

Elle montre toute la complexité, les Noirs intégrés, les Blancs manifestant pour l'égalité des droits. Detroit est un film prenant, à la tension semble vibrer à travers l'écran. On est totalement à cran tout au long. Les policiers font preuve de sadisme, d'une haine et d'une violence que l'on a du mal à supporter. Et le simulacre de procès!

La caméra transmet toute cette violence, les acteurs sont tous excellents (John Boyega, Will Poulter, jouant le flic le plus sadique du lot est glaçant, Algee Smith). Bigelow intègre des images d'archives et ça aussi c'est très bienfait. Elle montre le délire raciste, l'enfer d'être pris en otage. A voir!

Commenter cet article

A
En ressouvenance avec l'actualité.
Répondre
C
totalement!
D
Bonjour Choup, quel film! On est sort sonné. Bonne journée.
Répondre
C
oui, c'est un film très fort. j'avoue ne pas avoir compris certaines des critiques négatives sur ce film que j'ai trouvé vraiment très bon et surtout parfaitement interprété.
A
Je voulais le voir ce film mais j'avais peur de ne pas supporter la violence et la haine qui reflètent la réalité. Tout comme toi, on m'avait dit que c'était à la limite du supportable, donc j'hésite toujours.
Répondre
C
disons que la tension, et le côté totalement hallucinant des évènements peuvent te faire passer un moment pas forcément hyper agréable. A toi de voir.

Nous sommes sociaux !