Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


La vallée - Bernard Minier

Publié par Caroline sur 31 Mai 2020, 16:15pm

Catégories : #Ma bibliothèque

La vallée bernard minier polar martin servaz xo éditions

Après une escapade sanglante en Asie, dans M, le bord de l'abîme et sans son héros Martin Servaz, voici le retour de Bernard Minier qui renoue avec son policier toulousain, confiné bien malgré lui dans une vallée, dont la seule route d’accès est coupée par un énorme éboulement.

Le problème, c’est que les meurtres s’enchaînent, tous plus horribles les uns que les autres...et on va dire que le tueur fait preuve d’une "belle imagination", et met à profit l’environnement naturel magnifique des Pyrénées. Martin Servaz est engagé dans une course contre la montre pour découvrir l’identité et les motivations du ou des tueurs.

Servaz se retrouve face à son passé, et il est sur le fil du rasoir. D’abord, suite aux évènements de sa précédente enquête, il est suspendu en attente d’un conseil de discipline…et sans grand espoir d'une issue positive. Ensuite, si il s’est retrouvé dans cette vallée, c’est parce qu’il a reçu l’appel de Marianne, la femme qu’il a aimé et qui a disparu dans Le cercle, deuxième roman de Minier. Enfin pour cette enquête il retrouve une ancienne coéquipière : Irène Ziegler.

Même si le roman a été terminé en janvier et devait paraître en avril, on a comme un frisson à voir la situation dans cette vallée des Pyrénées évoluer, les enfants privés d’école, des parents au chômage technique… La pression monte, les tensions et la violence sont prégnantes, on est comme Servaz perpétuellement sur le qui-vive, en se disant que tout ça ne peut que mal finir.

La vallée est clairement en résonance avec les tendances qui travaillent notre société, socialement, politiquement, économiquement. C’est ce qui rend d’autant plus prenante la lecture de ce polar. Le confinement, les violences et les tensions qui ont secoué le pays depuis deux ans : on a l’impression d’observer, dans cette vallée, notre société en miniature, une société en colère. Et ça fait frissonner, à plus d’un titre !

Dans cette vallée, Servaz est entouré de sacrées bonnes femmes. Les femmes sont à l’honneur dans ce roman. Des femmes de caractère, avec des postes à responsabilités, qui ne s'en laissent pas compter. Les hommes sont finalement assez en retrait. C’est là aussi un rappel de l’évolution de la société post #MeToo. Tous ces personnages, Servaz en premier lieu, sont bien en chair, en nuances et en complexité.

La vallée est un polar sans concession sur la nature humaine, dans toute sa richesse et si l’on peut dire son inhumanité parfois. Une certaine scène à la fin est extrêmement émouvante. Une super lecture, de celles qui vous font dire, malgré l’heure tardive, allez, encore un chapitre. 

Je précise que c'était mon premier Servaz, et je n'ai pas été gênée malgré les nombreux clins d'oeils et références aux précédents romans. Juste envie de lire Glacé.

Commenter cet article

leunamme 06/06/2020 14:06

Je ne connaissais pas cet auteur, et je viens d'acheter la revue Alibi, dans laquelle il publie une nouvelle. Je l'ai trouvée tellement bien que désormais je vais m'atteler à ses romans.

Choup 06/06/2020 20:44

Je n'ai lu que 2 de ses romans, mais j'ai beaucoup apprécié à chaque fois.

A_girl_from_earth 06/06/2020 12:29

Cet auteur m'a toujours intriguée vu son succès mais pour l'instant je n'ai toujours pas sauté le pas. Mais je me le renote, il semble vraiment valoir le détour.

Choup 06/06/2020 20:45

Dans le genre, c'est vraiment bien. C'est le premier de la série des Martin Servaz que je lis. Ca n'est pas un coup de coeur, mais c'est une lecture très plaisante qui se lit en un rien de temps.

Aifelle 02/06/2020 06:45

Un auteur que je n'ai pas lu. Je n'avais pas beaucoup aimé le téléfilm tiré de "glacé". J'apprécierais peut-être davantage le livre.

Choup 06/06/2020 20:46

PAs lu ce titre. C'est le premier roman de sa série avec Servaz que je lis. Je le trouve vraiment bien, même si je trouve que c'est plus un thriller qu'un polar.

Alex-Mot-à-Mots 01/06/2020 09:17

Tu me donnes envie de renouer avec Servaz.

Choup 06/06/2020 20:47

tu avais abandonné? j'avais entendu dire que cela s'essoufflait... comme c'est mon premier de la série, je ne peux pas te dire si c'est mieux que les précédents.

Une Comete 31/05/2020 18:42

J’ai toujours reculé devant Bernard Minier, je ne sais pas trop pourquoi ... Bon je note celui-ci, tu en parles drôlement bien !

Choup 06/06/2020 20:47

Merci! ;) c'est vraiment sympa comme lecture.

Nous sommes sociaux !