Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Oyana - Eric Plamondon

Publié par Caroline sur 7 Avril 2020, 12:09pm

Catégories : #Ma bibliothèque

oyana eric plamondon roman pays basque eta terrorisme

Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu’à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu’où les mots la mèneront, elle écrit à l’homme de sa vie pour tenter de s'expliquer et qu'il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d’autres. Elle n'a que deux certitudes : elle s’appelle Oyana et l’ETA n’existe plus.

Après avoir lu et adoré (le mot est faible) Taqawan, je n'ai pas hésité quand j'ai vu dans les rayonnages de ma bibliothèque municipale Oyana.

Malheureusement, la magie n'a pas opéré. Peut-être parce que j'avais encore trop le souvenir de Taqawan et de cette merveilleuse impression de lecture? Dans Oyana, du nom de la narratrice, Eric Plamondon reprend la forme de son précédent roman, insérant entre le récit du présent où elle raconte à son mari, par écrit, son histoire, des textes sur le passé. Passé d'Oyana, écrit à la troisième personne cette fois, mais aussi histoire d'ETA, ou encore des marins Basques partis chasser la baleine jusqu'à Terre Neuve.

Si j'ai une fois encore appris des choses (moins que dans Taqawan, bien sûr), je n'ai jamais réussi à accrocher au personnage d'Oyana. Je suis allée au bout car le roman est court, et même si la fin a un peu réveillé mon intérêt, sans m'être ennuyée, je n'ai pas été captivée.

Keisha, plus enthousiaste (et surtout plus concise) que moi.

Commenter cet article

I
Merci pour le conseil, c'est ce que je vais faire, parce qu'ayant vécu plusieurs années au Pays Basque, je suis tout de même très intéressée par la thématique...
Répondre
C
ah oui, effectivement, ça pourrait vraiment t'intéresser...
I
Comme Aifelle, je n'ai lu que Taqawan, que j'ai beaucoup aimé, et j'avoue que tu me refroidis un peu, là..
Répondre
C
D'autres ont préféré celui-ci. Si tu le trouves, lis les premiers chapitres, tu verras vite si ça t'emballes autant que Taqawan. PErso, j'ai senti tout de suite que ça n'allait pas être la même impression de lecture..
A
J'ai préféré celui-ci, plus proche de moi et moins violent.
Répondre
C
C'est vrai que Taqawan, c'était assez violent.
A
Toujours pas lu ce fameux Taqawan mais je note qu'il vaut mieux commencer par celui-là !
Répondre
C
Un gros coup de coeur pour moi!!
K
J'ai quand même préféré Taqawan.
Répondre
C
Je trouve que la structure est mieux "gérée" dans Taqawan, et l'univers du livre semble plus riche.

Nous sommes sociaux !