Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le front dans l'azur - Hélène Legrais

Publié par Choup sur 17 Avril 2020, 08:01am

Catégories : #Ma bibliothèque

le front dans l'azur hélène legrais roman guerre espagne franco gerda tar robert capa brigades internationales

Le front dans l'azur nous ramène près de 90 ans en arrière. Nous suivons Madeleine, étudiante infirmière et athlète, engagée, en 1936 dans des Olympiades populaires antifascistes, alternative à celles du Berlin nazi. La jeunesse sportive et engagée contre le fascisme se retrouve à Barcelone… mais, la veille de la cérémonie, le coup d’Etat militaire de la junte plonge la ville catalane, et le pays, dans le chaos.

Aux côtés de Madeleine, nous suivons les engagés dans les Brigades internationales. Passée la stupeur des premiers jours, le rapatriement des athlètes et sportifs est organisé. Madeleine, comme beaucoup d'autres, décide de rester pour aider en tant qu'infirmière.

La guerre d’Espagne voit s’affronter les militaires de Franco aux Républicains et donc à tous ces hommes et femmes venus de l’étranger pour soutenir les démocrates. Avec Madeleine, nous vivons la peur, la colère, l’engagement dans ce combat fratricide. Il y a des Français bien sûr, mais aussi des Italiens, des Suédois, des Belges, des Américains ou encore des Suisses et des Allemands.

Helène Legrais crée une galerie de personnages attachants, qui côtoient des personnalités ayant vraiment existé, puisque Madeleine rencontre la basketteuse française Carmen Crespo, Gerda Taro, photojournaliste juive allemande et compagne du célèbre Robert Capa, qui mourront toutes deux pendant les combats. Elle se lie d'amitié avec la suissesse Elizabeth Eidenbenz fondatrice de la maternité d’Elne, dans les Pyrénées orientales où de 1939 à 1944, en marge des camps d'Argelès, de Saint-Cyprien, du Barcarès ou de Rivesaltes, des femmes réfugiées/internées purent accoucher. Pendant la guerre, des enfants juifs ou tziganes qui y furent sauvés.  

Le front dans l’azur célèbre le combat des femmes dans cette guerre d’Espagne.

A travers tous ces personnages, Hélène Legrais nous montre à quel point les femmes, quel que soit leur emploi ou leur condition sociale ont consenti d’énormes sacrifices pour lutter contre le fascisme. Pour soigner et sauver des vies comme l’héroïne, Madeleine, pour témoigner comme Gerda Taro, en combattant sur le front comme Carmen Crespo.  L’auteure a trouvé le bon équilibre entre le partie fictionnelle, et la documentation. On retrouve aussi l'histoire des grands-parents du chanteur Cali.

Là où je tique, par contre, c'est sur le côté romanesque-amoureux. Je n'y crois pas une seconde, en tout cas à "l'amour" entre Madeleine et Marcel, mal amené et surtout non supporté par des scènes "préparatoires". D'une page à l'autre Marcel devient l'amour de Madeleine, alors qu'avant elle n'avait pas spécialement d'intérêt amoureux pour lui, mais plutôt pour Aleix, le catalan.

La guerre d’Espagne fut une guerre civile, mais pas seulement: les forces nazies ( les infâmes Condor) et fascistes italiennes ont fortement soutenu Franco. L'Espagne étant une sorte de laboratoire, répétition de la guerre à venir. Face à eux, les Brigades internationales, soutenues par les soviétiques mais peu ou pas par les puissances démocratiques, ont fait ce qu’elles ont pu. Hélène Legrais souligne bien ce déséquilibre funeste, notamment lorsqu’elle raconte le terrible bombardement de Barcelone en mars 1938.  

Un roman qui se lit bien et fait émerger des personnages historiques peu ou pas inconnus, comme Gerda Taro entre autres.

Sur le même sujet à voir: Lettre à Franco, le sublime Land and Freedom,

A lire (hormis Orwell, Hemingway et Malraux): La nueve de Paco Roca (sur les Espagnols républicains qui combattirent dans la Résistance, firent partie des troupes qui libérèrent Paris). Je l'ai lu mais bien sûr pas chroniqué... -_- Je me rends compte que j'ai très peu lu sur ce conflit, et je m'en vais donc regarder les romans qui ont pu être écrits sur la période. Vos conseils de lecture sont les bienvenus!

Commenter cet article

A
Pour les personnages féminins, alors.
Répondre
C
oui, on y découvre des femmes inconnues et qui pourtant devraient être célèbres!

Nous sommes sociaux !