Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Fiertés - Philippe Faucon

Publié par Caroline sur 2 Mars 2020, 08:06am

Catégories : #Petit & grand écran

fiertés série arte homosexualité lutte amour adoption

De la veille de l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir le 10 mai 1981 à l’adoption de la loi Taubira sur le mariage en 2013, Fiertés, mini-série en 3 épisodes, s'intéresse aux combats menés par les homosexuels autour du Pacs, du mariage et de l’adoption à travers une histoire d’amour, et plus largement, la vie d’une famille.

Nous suivons Victor (incarné par Benjamin Voisin (acteur de talent vu dans Un vrai bonhomme) puis Samuel Theis) sur près de 30 ans. Entre la révélation (plutôt la découverte surprise) par son père, chef de chantier, de son homosexualité, son histoire d'amour avec Serge (Stanislas Norday), militant et salarié d'un association d'aide aux homosexuels, et l'adoption de leur fils.

Fiertés est une très bonne mini-série qui montre toutes les violences, psychologiques, morales, physiques que les homosexuels doivent subir, endurer. Sélim, le premier petit copain de Victor est jeté à la rue par ses parents. Victor lui-même fuit sa maison où son père (très bien joué par Frédéric Pierrot) est profondément homophobe, a peur pour son enfant (le regard des autres!), pendant que sa mère (Emmanuelle Bercot) semble partagée entre soumission à son mari, incompréhension et amour pour son fils.

Philippe Faucon montre l'amour, le désespoir, la "double vie" de Victor ado, qui fait semblant d'aimer une fille. Les corps qui font aussi semblant de s'aimer, les corps qui s'aiment passionnément. C'est parfois cru, jamais vulgaire.

Là où, à mon sens, la série est très bonne, au-delà du portrait de Victor qui se bat pour aimer en toute liberté, en tout dignité, c'est en démontrant que les homo sont bien comme tout le monde. A travers les vicissitudes d'un couple homo, très, très proche de celles d'un couple hétéro; à travers les difficultés rencontrées dans l'éducation du fils adoptif. Car Victor tombe (presque) dans les mêmes travers que son propre père, en voulant que son fils se comporte comme il le souhaiterait.

Bien sûr, il y a aussi la question du sida, dont Serge est atteint, ombre portée sur ce couple, sur cette famille. Maladie qui paralyse, qui atteint moralement et physiquement.

Dézinguant les préjugés, Fiertés nous fait suivre avec pudeur, franchise, délicatesse, ces personnages bien campés, leurs luttes, leurs tourments, leurs amours. A voir et à revoir sur Arte.

A voir aussi sur le sujet des luttes 120 battements par minute.

A lire: Je suis qui? Je suis quoi? ouvrage collectif pour expliquer, aider. Si quelqu'un(e) peut me conseilleur un roman, je suis preneuse!

Commenter cet article

A
Merci pour ce conseil de série intelligente.
Répondre
C
avec plaisir!

Nous sommes sociaux !