Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Les petits de décembre - Kaouther Adimi

Publié par Caroline sur 18 Novembre 2019, 19:33pm

Catégories : #Ma bibliothèque

kaouther adimi les petits de décembre roman algérie soulèvement

Des enfants se dressent contre des généraux en Algérie. Voilà le "pitch" de ce nouveau roman de Kaouther Adimi dont j'avais déjà Nos richesses dans ma PAL. Mais sa venue dans une librairie toulousaine pour présenter son nouveau roman, m'a fait choisir ce titre.

Plaçons le contexte : ces gamins habitent de la cité du 11-Décembre, date du soulèvement du peuple algérien contre la colonisation dans les années 1950. Cette cité est habitée par des militaires et leurs familles. Ce ne sont pas des nantis, même si la plupart vivent bien par rapport au reste de la population. La cité elle-même n’a jamais été totalement finie, et les routes qui y mènent ne sont pas goudronnées.

Et voilà que deux généraux débarquent pour construire leur villa sur le terrain vague au centre de la cité. Un terrain qui servait aux jeunes et aux enfants pour leurs matchs de foot. La révolte contre les généraux débute par une échauffourée avec des jeunes, auxquels vient se joindre la vieille Adila, une légende de la guerre d’indépendance, très respectée et connue. Les généraux repartent penauds et humiliés, mais n'entendent pas en rester là. C’est sans compter le courage d’un trio de gamins de dix ans, 2 garçons et une fille, qui décident ensuite d’occuper le terrain.

Les petits de décembre est un conte, une métaphore sur l’état de l’Algérie actuelle. Mahdi, Jamyl et Inès sont les symboles d’un peuple qui n’en peut plus de cette élite confiscatrice, omnipotente, corrompue. Parmi les personnages, les combattants de l’indépendance, avec le personnage d’Adila, intouchable ; il y a les spoliés; ceux qui ont combattu le terrorisme des années 90, et qui en sont marqués à tout jamais, les généraux paranoïaques et leurs épouses ridicules. Les petits de décembre est une farce où le grotesque le dispute au tragique.

Kaouther Adimi pose un constat lucide sur son pays, et célèbre les forces vives qui se soulèvent. Ce roman vient comme un écho parfait des manifestations actuelles que connaît le pays depuis plusieurs mois. Le terrain de foot de l'histoire est le théâtre de la résistance, celui d'une révolte orchestrée par les enfants. Les petits de décembre est un roman sans fioritures dans le style, qui laisse toute la place à une intrigue simple mais qui sait retranscrire toute la complexité de la société algérienne actuelle. Passionnant et émouvant, un roman porté par l’espérance d’un renouveau.

Commenter cet article

A
Je n'ai rien lu de cet auteur, j'hésite un peu. Je ne suis pas sûre que ça me convienne.
Répondre
C
C'est un roman très court (moins de 200 pages, de mémoire). Plume agréable.
A
Son précédent roman ne m'avait pas pleinement convaincu.
Répondre
C
tu avais lu Nos richesses?

Nous sommes sociaux !