Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Once upon a time in... Hollywood - Quentin Tarantino

Publié par Caroline sur 23 Septembre 2019, 19:01pm

Catégories : #Petit & grand écran

Once upon a time est un film que j'attendais depuis le visionnage de sa bande annonce. Prévenue par un certain auteur de polars chouchou, j'y allais pourtant sans grandes attentes...et au final j'ai passé un bon moment.

L'histoire: Rick Dalton (Leonardo DiCaprio, très bon, diablement émouvant aussi) est acteur de séries télé, qui de héros joue de plus en plus fréquemment  les méchants. Il est sur la pente descendante, noie ses doutes dans l'alcool. Un producteur (Al Pacino) l’incite à tourner des western spaghetti. Le cascadeur Cliff Booth (Brad Pitt, égal à lui-même (très envie d'aller voir Ad Astra d'ailleurs), est plus que sa doublure : son homme à tout faire, son chauffeur et sa nounou. L’un est au service de l’autre, les deux n’ont pas les mêmes moyens, mais ils sont comme des frères.

Les scènes avec ces deux-là alternent avec celles nous montrant la jeune, solaire, souriante Sharon Tate (Margot Robbie). Car Rick est le voisin de Sharon et Polanksi. On suit également une jeune fille, hippie. Et l'on sait que Sharon Tate et ses amis ont été massacrés par une bande de hippies illuminés, sous la coupe du tueur en série Charles Manson. Vous vous doutez donc que la terrible tuerie sera traitée par ce cher Quentin.

De ce point de départ, Tarantino propose une balade nostalgique, mais lucide, sur une période, qui voit la fin d'un certain âge d'or d'Hollywood, déboulonné par la télé. Pour le coup, peu ou pas d'intrigue, une trame très lâche, ça flotte. Once upon a time in.... Hollywood fait penser à rêverie, une succession de saynètes, chacune ayant totalement sa place dans le film, quand bien même elles paraissent anodines.  J'ai adoré notamment celle avec Bruce Lee, ou encore celle où Pitt/Booth est sur le toit pour réparer l'antenne de Rick, toutes les deux pour des raisons complètement différentes.

Cela étant, malgré cette faiblesse du scénario, c'est loin d'être désagréable. Il y a toujours l'humour, les références (que je n'ai certainement pas toutes repérées bien entendu), le style Tarantino. Le casting est parfait. Il sait nous surprendre. Et la fin... jouissive quand on aime le réalisateur. Pas son meilleur film, mais définitivement à voir de mon point de vue d'amatrice (mais non spécialiste) de Tarantino.

Par contre, quelqu'un sait pourquoi il a fait une fixette sur les pieds des femmes dans ce film?

 

Commenter cet article

N
Tarantino a une obsession pour les pieds. Toute sa filmo est pleine de pieds nus ^^<br /> J'avais moyennement envie de voir ce film et puis finalement on s'est laissé convaincre par un pote. bien nous en a pris ! J'ai largement préféré celui-ci aux derniers.<br /> Notre chronique à 4 mains si tu veux voir ça en détail :<br /> http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2019/09/14/37630342.html
Répondre
C
Je suis loin d'avoir vu tous ses films...et je n'avais jamais remarqué cette histoire de pieds avant! ;)

Nous sommes sociaux !