Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Land and Freedom - Ken Loach

Publié par Caroline sur 6 Juin 2019, 10:07am

Catégories : #Petit & grand écran

land and freedom ken loach film espagne franco guerre civile 1930 36

Une jeune fille lit la correspondance de son défunt grand-père, dont elle découvre l’engagement aux côtés des républicains pendant la guerre civile espagnole. Au générique, l’Histoire s’avance, vêtue d’images d’archives, haillons noircis d’une guerre tragique et exemplaire.

Dans ce film magnifique, le réalisateur britannique fait parler sa fibre révolutionnaire. Pas par de grandes batailles, pas par de grandiloquents discours ou actes de bravoure (même si il y a bien quelques ralentis un peu pathos). Non, il suit au plus près une milice cosmopolite (espagnols bien sûr, anglais, américains, français etc) dans ses combats, ses débats, ses amours. Ses peurs et ses convictions aussi. C'est là tout le sujet de ce film parfois aride, mais tout à la fois débordant de vie, de rage.

Les acteurs de ce film m'étaient pour la plupart inconnus sauf le français. Et ils sont tous d'une grande sincérité. Ils transmettent l'urgence, la lassitude et la peur. En filmant cette guerre au plus près des hommes et des femmes qui la firent, Loach n'oublie pas de dénoncer les luttes fratricides entre Staliniens et le POUM... l'une des dernières scènes est d'ailleurs déchirante et on ne peut qu'être ému devant ces combattants d'une cause être trahis par ceux qui étaient être leurs alliés.

Loach capte parfaitement l'humain, la communauté, comme elle se forme, se délite, comment ses parties s'agrègent ou s'entrechoquent. Un très beau film. A revoir pendant quelques jours encore sur arte.tv .

Ma première (et peut-être unique?) entrée au mois anglais version 2019!

 

Commenter cet article

R
Ken Loach est une valeur sure...oui....et avec ce film cela se confirme....
Répondre
C
Je suis loin d'avoir vu tous ses films, mais pour l'instant pas un seul ne m'a déçue.

Nous sommes sociaux !