Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Surface - Olivier Norek

Publié par Caroline sur 4 Avril 2019, 10:07am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

olivier norek surface roman polar michel lafon aveyron

Voici donc le nouveau roman d'Olivier Norek, que j’ai lu en moins de 24h…c’est vous dire, sachant le peu de temps que j'ai pour lire sur une période de 24h, avec Miss O. dans les parages! 420 pages avalées en un clin d'oeil!

Après une incursion dans le monde terrible de la jungle de Calais, Olivier Norek retourne dans son Aveyron natal pour une affaire vieille de 25 ans

C’est aux côtés d’une capitaine des Stups de Paris, Noémie Chastain, écartée suite à une arrestation qui finit mal et la laisse en partie défigurée, que nous débarquons à Avalone, un village près de Decazeville. Elle y est envoyée par sa hiérarchie qui espère bien qu’elle se prendra les pieds dans le tapis pour pouvoir ensuite la mettre au placard, parce qu'une flic défigurée, ça n'est pas bon pour le moral des troupes. Mais lorsque le corps d’un enfant est découvert, 25 ans après sa disparition dans un fût flottant à la surface d’un lac, Noémie prend l’enquête à bras le corps…histoire de se remettre et de prouver qu’on ne peut pas l’écarter comme ça.

Avec Surface, Olivier Norek plonge, sans jeu de mots, le lecteur au cœur des secrets d’un bourg comme il en existe tant : ensommeillé, mais plein de secrets et où tout le monde se connaît.

Au départ ce n’est qu’une remarque d’un de ses collègues à Noémie: les fantômes d’Avalone resurgissent. Mais ce sont loin d’être des racontars de village superstitieux : Avalone a été engloutie au fond du lac lors de la construction d’un barrage, l'actuel village d'Avalone est donc une "construction nouvelle". Et c'est au moment de la construction du barrage que les trois enfants disparurent. Et ce sont désormais les deux autres corps que l’on recherche… ainsi que le meurtrier, évidemment. Dès la découverte du premier corps, incendie, tirs de fusils : Noémie sent bien que beaucoup de choses enfouies refont surface…

Ce polar d’Olivier Norek est une fois encore porté par des personnages attachants. Je garde encore en mémoire un an après certains des personnages de son précédent roman Entre deux mondes, au cœur de la jungle de Calais. Dans Surface on ne peut que s’attacher à Noémie Chastain, qui lutte pour accepter ce nouveau visage et renouer avec sa vie de flic et de femme. Il faut dire qu'après l'arrestation, son compagnon n'a pas eu le courage de lui avouer qu'il ne pouvait pas vivre avec son "nouveau" visage...et quand elle est retournée en service, il l'a en plus balancée auprès de sa hiérarchie. Autour d’elle à Avalone, une galerie de personnages toujours bien croqués, avec ces petits détails qui les rendent vivants, agréables ou détestables.

Et une intrigue aux petits oignons. Olivier Norek m’a alpaguée dès la première page (l'arrestation et la blessure atroce subie par Noémie), et jusqu’à la dernière ! Comme Noémie, nous sommes dans le flou, nous pataugeons… le suspense est très bien maintenu, avec ce qu’il faut de rebondissements et de coups d’adrénaline, entre-coupés de moments plus calmes. Et il y a aussi pas mal d’humour, des dialogues bien sentis. Et Olivier Norek se permet même de flanquer sous terre deux excellents auteurs de polars qui sont je vous l’affirme bien vivants et je vous laisse découvrir lesquels. Un très bon polar, et un coup de coeur. Il est dès aujourd'hui chez tous vos libraires!

Commenter cet article

M
un très bon polar,on a du mal à le regermer avant d(en connaitre la fin! Du très bon Noek. Je l'apprécie de plus en plus à chaque bouquin !
Répondre
C
Pareil!!
D
bonjour Choup, le roman précédent ne me tentait pas mais celui-ci si. Je l'ai noté. Bonne après-miidi.
Répondre
A
C'est noté ! mais j'ai tout à lire de cet auteur ..
Répondre
C
tu peux commencer par celui-ci sans problème!
B
Oh que ça à l'air bien ! :) En plus je suis dans une période polar...
Répondre
C
alors... :)))
A
J'ai prévu de l'acheter ce week-end. Merci pour ton avis.
Répondre
C
avec plaisir!

Nous sommes sociaux !