Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Sauvage : biographie de Marie-Angélique le Blanc - Hersent, Bevière et Morvan

Publié par Caroline sur 20 Février 2019, 11:30am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur, #album

gaelle hersent aurélie beviere marie angélique leblanc sauvage bd album delcourt

C'est un peu par hasard que j'ai ouvert ce bel album de Gaëlle Hersent, Aurélie Bévière et Jean-David Morvan. Il était sur le présentoir de la bibliothèque, et mon regard a été capté par la couverture.

Vous avez certainement déjà entendu parler de Victor, enfant sauvage trouvé au tout début du 19ème siècle en Aveyron. Je n'avais pour ma part aucune connaissance du cas extra-ordinaire de Marie-Angélique Le Blanc, qui fut elle aussi trouvée, en 1731 dans la forêt de Songy, un village de la Marne. Elle était bien plus âgée (environ 20 ans) et eut un destin totalement différent.

Car Marie-Angélique est en fait née aux Amériques, et nommée Mahwêwa, probablement issue du peuple Meskwaki, ou tribu des renards. Elle fut "abandonnée" par sa mère aux colons. Un geste terrible pour tenter d'éviter la mort par famine à sa fille. De péripéties en tragédies, celle qui est baptisée Marie-Angélique par la famille qui la recueille, débarquera à Marseille, en pleine période de peste, sera à nouveau abandonnée... Après maints "rebondissements" et errances, elle sera trouvée donc dans cette forêt, et sera soutenue financièrement par la reine Pologne et mère de Marie Leczinska, épouse de Louis XV.
 

Sauvage : biographie de Marie-Angélique le Blanc - Hersent, Bevière et Morvan

Je vous laisse découvrir toutes les étapes de la vie de cette femme à la rage de vivre incroyable, du moins ce qui a pu être vérifié et corroboré par la mémoire défaillante de Marie-Angélique dans un ouvrage co-écrit avec une certaine Madame Hecquet (paru en 1755). Cette histoire captivante est l'occasion de retrouver une société inégalitaire, l'horrible sort des peuples premiers aux Amériques, les horreurs de la médecine (les saignées, qui viendront presque à bout de sa formidable résistance), les Lumières auxquels Marie-Angélique se frottera, elle tiendra d'ailleurs salon pendant quelque temps, le poids de la religion et de l'Eglise.

Sauvage : biographie de Marie-Angélique le Blanc est un album parfaitement documenté

Les auteur-es se sont notamment appuyé sur les recherches menées par Serge Aroles, auteur en 2004 de « Marie-Angélique (Haut-Mississippi, 1712 – Paris, 1775) : Survie et résurrection d’une enfant perdue dix années en forêt ». Cet album est une très belle réussite, sur le fond, mais aussi sur la forme. Le dessin, les couleurs sont magnifiques. Il ne manque pas d'humour, qui m'a parfois fait penser au dessin des mangas dans les mouvements. Une lecture bouleversante et enrichissante !

Commenter cet article

B
Très intriguant... Je vais essayer de le trouver à ma médiathèque !
Répondre
C
Un régal de lecture...et une belle découverte historique. Autant je connaissais l'histoire du petit Victor, autant celle-ci m(était totalement inconnue.

Nous sommes sociaux !