Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


7h58, le Minerve ne répond plus - Frédéric Bourgade

Publié par Caroline sur 9 Décembre 2018, 12:21pm

Catégories : #Ma bibliothèque

le minerve ne répond plus frédéric bourgade l'harmattan sous-marin disparu toulon

L’histoire de ce sous-marin, le Minerve, qui disparut au large de Toulon en janvier 1968, et dont, à ce jour on ne connaît toujours pas les raisons de la disparition. L'armée n'étant pas surnommée la Grande Muette pour rien, l'ouverture des archives semble n'avoir rien donné.

Cette histoire nous est contée par un journaliste de Radio France, correspondant à Toulouse, Frédéric Bourgade.

Journaliste mais dans le cas présent romancier. Frédéric Bourgade imagine l’histoire d’André ; d’un des sous-mariniers et de sa famille, originaire des Corbières. Et il l’imagine parce que lui-même a été profondément marqué par ce drame qui est survenu lorsqu’il avait 10 ans.  Pendant 100 heures, il a économisé son oxygène, retenu sa respiration autant qu'il le pouvait, en pensant à ces marins qui n’avaient justement que ce laps de temps pour être retrouvés avant de mourir asphyxiés.

André, enfant rebelle, passionné de lecture notamment de Jules Vernes, et le fameux capitaine Nemo, est devenu boulanger. Pourtant, un jour, il décide de devenir oreille d’or, c’est-à-dire le poste le plus important à bord d’un sous-marin : c’est lui qui écoute l’océan, qui visualise l’environnement immédiat, et forcément les dangers.

Frédéric Bourgade recrée une ambiance, une époque, les années 60 juste avant Mai 68. Comme on découvre André alors qu’il est enfant, nous le voyons grandir, et avec lui sa famille, la société, la guerre froide. La jeunesse qui se libère petit à petit des traditions, l’enjeu économique considérable que représentent les sous-marins français sous la présidence de de Gaulle.

Frédéric Bourgade a trouvé le juste équilibre pour évoquer ce drame humain, parler de ces hommes qui sentent la mort venir, leurs proches qui espèrent, se raccrochent aux plus folles rumeurs. C'est un premier roman, qui comporte les faiblesses inhérentes à cet exercice, mais on sent l'émotion affleurer sans jamais tomber dans le pathos. Ce qui était loin d'être évident, vu le sujet. En bon journaliste, il cite des archives et donne en note de bas de page les liens vers les sites (INA notamment).

Un roman qui résonne avec notre actualité avec la sortie du film sur le Koursk, et la découverte récente de l’épave de ce sous-marin argentin disparu l’année dernière.

Dernière plongée de "La Minerve", sous-marin français disparu le 27 janvier 1968. (AGASM section Rubis / FRANCEINFO)

Dernière plongée de "La Minerve", sous-marin français disparu le 27 janvier 1968. (AGASM section Rubis / FRANCEINFO)

Commenter cet article

A
Je ne connaissais pas cette tragédie.
Répondre
C
moi non plus... c'est vraiment terrible de ne pas savoir ce qui s'est passé... j'ose à peine imaginer le ressenti des marins, et puis pour les familles...

Nous sommes sociaux !