Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Soixante jours - Sarah Marty

Publié par Caroline sur 26 Novembre 2018, 11:13am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

soixante jours sarah marty editions denoel roman migrant kurde turquie europe

Ceci n'est pas un roman. Ceci n'est pas un récit.

Soixante jours est un ouvrage hybride. Sarah Marty l'a écrit pour raconter l'histoire de Yoldas, un maçon qui répara le mur de son jardin. Yoldas est Kurde, et avec 15 personnes, il a payé 3500 euros pour quitter (fuir) la Turquie. Le passeur, Erdouan leur promet 5 jours de voyage pour enfin atteindre l'Europe rêvée, faite de paix, de prospérité.

Mais vous l'aurez compris, ils n'ont pas mis cinq mais soixante jours pour atteindre les côtes de l'Italie. Et ce voyage tragique, que Yoldas raconte à Sarah Marty, qui ensuite en fait cet OLNI, est un coup de poing en pleine figure, un livre qui se lit la peur au ventre, la rage au cœur.

Toutes ces personnes qui se découvrent à Istanbul, vont ne plus former qu'un seul corps. Ils seront ses cellules qui vont se fondre, se soutenir dans une solidarité désespérée et rageuse.

Chaque voyageur, a son histoire qui nous est dévoilée petit à petit, une histoire de misère, de guerre. Et ce qui les unit, malgré la peur, c'est la volonté extraordinaire de vivre. Des jours passés à marcher sans fin, les enfants qui sont passés de bras en bras pour les garder au chaud, ne pas les épuiser. Des nuits et des jours entiers abandonnés dans des maisons sans chauffage ni nourriture. 

La mafia et le racket sont omniprésents et rajoute à l'enfer de ce voyage.

Beaucoup de scènes vous chamboulent, mais j'avoue que celle du train, je l'ai vécue intensément, le corps crispé, tendue avec eux.

Sarah Marty n'est pas romancière, il y a des maladresses par moments. Une maladresse due à sa volonté farouche elle aussi de témoigner, de nous rappeler que ces hommes et ces femmes ne sont pas des statistiques, de ces "migrants" sans visage ni passé.

Soixante jours de Sarah Marty va me marquer comme avant lui cette année Entre deux mondes d'Olivier Norek, sur le même thème mais se déroulant dans la jungle de Calais m'avait bouleversée. A lire absolument.

 

Commenter cet article

A
Ah oui, le roman de Norek était poignant. Celui-ci a l'air d'être tout aussi fort.
Répondre
C
Dans un style différent, parfois maladroit comme je le mentionnais, mais vraiment j'ai vécu intensément ce roman.
K
On verra si je le trouve (perso, j'évite les questions trop précises sur le parcours d'un migrant si j'en ai un face à moi)(à moins qu'il ne veuille parler)
Répondre
C
là en l'occurrence c'est une confidence réciproque entre Sarah Marty et Yoldas. Elle ne raconte évidemment que celle de cet homme qui a traversé l'enfer.
C
Il m'intéresse fortement, je note !
Répondre
C
Bonne lecture Clara :)
A
J'ai vu qu'il allait sortir prochainement en poche. Je vais l'attendre.
Répondre
C
Déjà! c'est super c'est qu'il a trouvé un lectorat donc...

Nous sommes sociaux !