Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Treize jours - Arni Thorarinsson

Publié par Caroline sur 11 Octobre 2018, 08:31am

Catégories : #Ma bibliothèque

arni thorarinsson treize jours métailié polar islande enquête

La jeune Klara Osk est retrouvée assassinée. Einar, avec ses collègues, journalistes dans un quotidien de la capitale islandaise, dont Gunnsa sa fille de 17 ans,va mener l’enquête et mettra 13 jours pour découvrir ce qui est vraiment arrivée à Klara Osk.

Treize jours nous plonge dans cette période critique où l’on passe de l’enfance à l’âge adulte, où l'on se cherche. Et pour cette jeunesse, le péril est permanent : drogue, alcool, prostitution. Thorarinsson évoque aussi tous les enjeux autour de la presse, les réseaux sociaux, mais aussi le racisme qui monte en flèche en Islande.

 Surtout, Treize jours nous parle de destins, de choix qui conditionnent nos vies. Einar, Klara Osk et d’autres personnages ont pris ou doivent prendre des décisions cruciales. Le talent de l’auteur est de rendre ces personnages très proches du lecteur, on s’y identifie, on ressent leur désarroi ou leur colère. Rien d 'extraordinaire en eux, des gens "banals" qui vivent leur vie...

Ce polar conte l’horreur de la prostitution, de la drogue qui annihilent des vies entières mais sans le côté suspense haletant des polars survitaminés. Un univers dans lequel on entre petit à petit, un peu à la Broadchurch, cette série anglaise : le rythme est lent, les personnages se dévoilent au fur et à mesure et le malaise s’installe insidieusement et l’on est complètement scotché aux pages du livre.

Un polar différent de ce que l’on peut lire habituellement parce que est typiquement islandais. Les polars nordiques les plus célèbres nous viennent souvent de Suède ou de Norvège, là c’est encore un autre univers, et je ne parle pas juste des noms imprononçables. Avec Thorarinsson on découvre une façon de vivre, une espèce de détachement dans la façon de voir et de vivre les choses, qui est totalement différent de nous.

Commenter cet article

M
C'est vrai que c'est très différent par rapport au rythme comme pour Indridason et Ragnar. Je n'ai encore rien lu de Thorasson donc je je note
Répondre
C
Jamais lu Indridason encore...
A
J'ai lu un certain nombre de romans islandais, toujours avec plaisir, ils nous emmènent dans un tout autre univers, géographique, historique, etc ..
Répondre
C
C'est mon premier...même si j'ai lu un autre roman qui se passe là-bas, mais d'un auteur anglophone. Donc, je considère que ça ne comptais pas vraiment ;)
A
C'est le premier polar islandais que tu lis ?
Répondre
C
Oui!

Nous sommes sociaux !