Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Mauvais genre - Chloé Cruchaudet

Publié par Caroline sur 10 Octobre 2018, 13:34pm

Catégories : #album, #BD

mauvais genre la garçonne et l'assassin chloe cruchaudet album bande dessinée premiere guerre mondiale travestissement travesti

Mauvais genre est l'histoire d'un couple. Paul et Louise se marient, mais la Première Guerre mondiale éclate et les sépare. Paul, qui veut à tout prix échapper à l'enfer des tranchées, devient déserteur et retrouve Louise à Paris. Il est sain et sauf, mais condamné à rester caché. Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d'identité, se travestir. Désormais il sera... Suzanne. 

A partir de l'essai de Danièle Voldman et Fabricie Virigili, La garçonne et l'assassin, Chloé Cruchaudet tire une bande dessinée sombre, qui prend aux tripes. Histoire d'un homme traumatisé par la guerre, un homme devenu marginal, un homme troublé.
Travestissement, homosexualité,  traumatisme de guerre, autant de thème abordés ici porté par un dessin sombre, technique du lavis à l'encre de Chine, uniquement allumé par du rouge... rouge sang, rouge passion.

On se prend à aimer puis détester Paul, qui frappe sa femme, qui la prostitue presque. Il y a quelque choses de désespéré, de terrible qui sourd de ces pages. 

L'intrigue se déroule sur plusieurs années (au moins 10, mais on ne le sait que par un ou deux détails), jusqu'à la fin tragique. Un album saisissant.

Interview passionnante de Chloé Cruchaudet qui explique trois planches de l'album à lire ici.

première planche

première planche

Mauvais genre - Chloé Cruchaudet

Commenter cet article

V
un excellent souvenir de lecture!
Répondre
C
ça ne s'oublie pas comme ça en effet!
A
J'avais adoré cet album, autant graphiquement que pour l'histoire de cet homme que j'ai découverte ici. Excellente scénarisation aussi !
Répondre
C
Tout à fait d'accord! une histoire saisissante.
A
Merci pour le lien qui nous en apprend plus.
Répondre

Nous sommes sociaux !