Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le Cheptel - Céline Denjean

Publié par Caroline sur 4 Octobre 2018, 08:24am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

céline denjean le cheptel roman thriller polar éditions marabout

L'histoire débute par le corps d’une femme vêtue comme si elle sortait du moyen-âge, impossible à identifier, et qui semble avoir été victime d’une chasse à l’homme dans les Cévennes. Autre incongruité: elle a reçu des soins d'orthodontie qui ne se pratiquent plus depuis les années 60, alors même qu'elle est jeune. Rapidement, l’enquête mène les gendarmes nîmois à collaborer avec la brigade toulousaine découverte dans La fille de Kali, précédent roman de l'auteure. L'affaire est en effet suivie par Interpol soi-même... L’investigation s’avère ardue car la victime serait la 7ème d’une série débutée dans les années 90. Les gendarmes ont une certitude : toutes les victimes viennent d’une même communauté, ont parfois des liens génétiques, et ont été terriblement abusées avant leur mort.

Céline Denjean fait preuve d’une grande maîtrise de la construction de l’intrigue. Comme dans son précédent polar, elle propose une construction chorale, avec plusieurs narrateurs, chacun éclairant une facette de l'intrigue.

Et c’est pêchu, un vrai plaisir de lecture, il y a 650 pages, et pas une ne semble de trop ! on les tourne à la vitesse grand V tant elle sait nous tenir en haleine. En plus, les personnages sont toujours aussi attachants, ou détestables, mais à chaque fois bien campés. Cerise sur le gâteau, Céline Denjean se permet un brin d’humour façon auto-dérision en citant son propre nom au cours du roman.

Pour les gens du Sud-Ouest, on se balade dans des coins connus. Et c'est agréable de pouvoir visualiser où l’intrigue se déroule. Ici on part d’un village pas loin d’Alès, puis Balma, Toulouse, Campan etc. Il y a tout pour plaire dans Le cheptel : une intrigue palpitante, des méchants à vous faire dresser les cheveux sur la tête, des personnages attachants, de l’humour. Un régal de polar !

C'est mon favori pour le Prix de l'embouchure cette année au prochain Festival Polars du Sud qui se tiendra le week-end du 13/14 octobre, avec plein des rencontres, de conférences éparpillées autour de la région toulousaine.

 

 

Commenter cet article

E
Ca fait un moment que je n'ai pas lu de polar, je note!
Répondre
M
Je viens de lire aussi ton billet sur son précédent livre, elle semble vraiment bien inspirée cette Cécile Denjean. Faut-il les lire dans l'ordre ? Tu donnes très envie !
Répondre
C
Ca n'est pas du tout gênant de les lire dans le désordre je pense, mais si tu peux dans l'ordre c'est plus sympa vu que l'équipe de gendarmes évolue un brin (surtout dans leurs relations).
D
Bonjour Choup, j'ai vérifié que tous les exemplaires dans les bibliothèques de la ville de Paris avaient été empruntés : quel succès. Je vais attendre. Cela m'a l'air bien et ton enthousiasme donne envie. Bonne après-midi.
Répondre
C
Je me suis régalée!!
A
Pas une page de trop ? Ces derniers temps, c'est plutôt rare en littérature.
Répondre
C
C'est en tout cas mon avis sur ce polar...j'avais déjà beaucoup aimé le précédent, mais là elle m'a tenue sur 2 jours à peine tant j'avais envie de connaître le dénouement!

Nous sommes sociaux !