Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Pastelle et le club de la Violette - Marie-Constance Mallard

Publié par Caroline sur 12 Juillet 2018, 12:51pm

Catégories : #Ma bibliothèque

pastelle violette marie-constance mallard privat roman jeunesse aventure

Qui a dérobé la statuette de l'Académie des Jeux floraux ? Pastelle et ses amis se lancent dans une trépidante enquête, entre chasse au trésor, magie et alchimie... Malgré l'ennemi qui les menace dans l'ombre, sauront-ils percer le mystère de la Violette d'or ?

Pastelle a 12 ans, et c'est l'héritière....de Clémence Isaure, un personnage médiéval semi-légendaire, à qui on attribue la fondation ou la restauration des Jeux Floraux de Toulouse. Elle aurait fait un legs par lequel la ville de Toulouse décernerait chaque année des fleurs d’or et d’argent aux meilleurs poètes. De son ancêtre, Pastelle a hérité de pouvoirs quasi-magiques, en faisant une alchimiste des fleurs.

Avec ses protecteurs, 4 adolescents un peu plus âgés qu'elle, et le soutien de leurs familles respectives, toutes membres du club de la Violette, elle devra retrouver la Violette d'or, réputée pouvoir mener au trésor de Clémence Isaure. Face à eux, un ennemi redoutable et prêt à tout.

S'ensuivent 250 pages menées tambour battant, pas un instant de répit puisque l'intrigue se déroule sur 48 heures environ.

Marie-Constance Mallard, l'auteure et illustratrice de la série Violette Mirgue signe là son premier roman, avec toujours pour public la jeunesse (ici les 9-12 ans). Elle propose une intrigue rythmée, des personnages attachants et nous mène dans les rues de Toulouse. Une chasse au trésor au coeur de son histoire avec la visite de lieux connus et appréciés des locaux: hôtel d'Assézat, le Capitole bien sûr (et ses souterrains!), Notre Dame de la Daurade, quartier Saint Aubin etc... de quoi réjouir les jeunes lectrices/teurs qui assurément attendront avec impatience la suite!

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !