Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Une femme de Shôwa - Kazuo Kamimura

Publié par Caroline sur 25 Mai 2018, 10:44am

Catégories : #album

une femme de showa kazuo kamimura kana manga japon après guerre shoko

Dans l'immédiate après-guerre, la petite Shôko est livrée à elle même après le décès tragique de sa mère, torturée par la police qui recherchait son mari, activiste d'opposition. Réduite au vol, elle va tout mettre en oeuvre pour survivre dans ce Japon qui se reconstruit. La jeune fille est animée par la vengeance. Elle punira tous ceux qui font du mal aux personnes qui l'ont aidée...

Ames sensibles s'abstenir. Comme 30 000 des 120 000 (estimation, bien sûr) orphelins japonais, Shoko est sans domicile, sans famille. Elle va s'avérer une jeune fille d'une exceptionnelle résilience, devenue experte dans l'utilisation des couteaux, impitoyable. Et lui faut l'être, car enfants comme adultes n'ont que leur survie en tête. Peu sont ceux qui ont réussi à conserver un minimum d'humanité.

C'est sanglant, effrayant, on reste sans voix en imaginant ce qu'a dû endurer Shoko, comme des millions d'enfants, filles comme garçons d'ailleurs, de par le monde, suite à des guerres.

Le trait de Kamimura est fin, vif. Délicat malgré la violence de ce qui est décrit. Un manga instructif sur ce que traversa le Japon, et sur la place de la femme dans cette société.

Une femme de Shôwa - Kazuo Kamimura

Commenter cet article

A
Voilà qui m'intéresse ! Rien que pour le Japon déjà mais le thème et la période me parlent aussi. Merci pour cette découverte. Les dessins me plaisent bien aussi.
Répondre
C
Si je peux aider à augmenter une PAL.... ;) avec plaisir !
M
En voyant le titre sur mon Netvibes, je me disais que je devrais me remettre à la littérature japonaise que j'ai délaissée depuis pas mal de temps, mais BD et mangas ne sont pas du tout ma tasse de thé, en tout cas ça a l'air rudement sanglant cette histoire !
Répondre
C
Je ne suis lectrice de manga qu'à titre très occasionnel. C'est surtout la période historique qui m'intéressait. En septembre pour notre club de lecture nous devons lire japonais, si tu as des conseils, je suis preneuse!

Nous sommes sociaux !