Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Peur sur le rugby - Philippe Kallenbrunn

Publié par Caroline sur 11 Mars 2018, 05:28am

Catégories : #Ma bibliothèque, #chroniques radio, #Parlons rugby

peur sur le rugby kallenbrunn blessure commotion santé joueurs jonathan best skrela laporte nicolas mas

Les stades tremblent sous les "houuuu" admiratifs des spectateurs lors d'un plaquage "énooooorme"... A la Chabal. Des plaquages qui sont presque devenus la norme. Un sport devenu spectacle de gladiateurs. Mais quelles conséquences pour la santé des joueurs?

Philippe Kallenbrunn, journaliste spécialiste du rugby, a mené une longue enquête sur les dérives de ce sport depuis la professionnalisation, et leurs conséquences néfastes sur la santé de ceux qui le pratiquent tous les week-ends.

Un livre qui s’intitule fort justement Peur sur le rugby, et en effet, on s’inquiète pour les joueurs. Nous est montré l’envers du décor, des compléments alimentaires en passant par les drogues, les produits dopants, les magouilles en tous genres et les blessures et maladies graves.

Peur sur le rugby témoigne d’une évolution profonde du rugby depuis sa professionnalisation

C’est frappant dans l’interview croisée des Skrela père et fils, ou les déclarations choc du biterrois Jonathan Best. Leur constat est simple et sans appel: le rugby pro mise tout sur le physique et est beaucoup moins tactique. Les joueurs sont donc amenés à "prendre du muscle" coûte que coûte. Avec une triste réalité: "pour gagner aujourd'hui, il vaut mieux être plus fort physiquement que bien jouer au rugby" (Thibault Lassalle). Alors, forcément, les enjeux financiers sont en constante progression, tout comme la pression énorme sur les rugbymen, et sur les médecins aussi.

On a  entendu parler des footballeurs américains qui finissent avec des maladies dégénératives graves, et  ce que l’on lit dans ici c’est bien que le rugby est devenu dangereux car pratiqué par des mastodontes. Le poids moyen des avants a énormément augmenté. Mais les lignes arrières aussi ont pris de la masse musculaire. Et si ils sont plus lourds, il n'en sont pas moins rapides. La conjugaison des deux donne des chocs de plus en plus violents. La multiplication des cas de commotions comme durant la finale du Top 14 l’année dernière le prouve. Des spécialistes de la boxe expliquent qu'avec de tels chocs, des boxers seraient interdits de rings pendant des semaines, voire des mois. Alors que les hommes de l'Ovale ne ratent quasiment pas un match... Certains parleront de rugby devenu "débile", d'autres savent qu'ils devront, à vie, entretenir leur musculature pour éviter les problèmes potentiellement très graves (Nicolas Mas), le lever le matin qui prend plusieurs minutes (moment humoristique avecx Aurélien Rougerie)...

Kallenbrunn parle des compléments alimentaires, du dopage, de la drogue également. Avec tout l'enjeu du médical, et donc du rôle du médecin, et des instances qui régissent les règles, mais aussi la catégorisation des médicaments et substances en légal/illégal.

Et note que les milieux amateurs ne sont pas épargnés. De même, les jeunes, voulant ressembler à leurs glorieux aînés cèdent aux sirènes des compléments alimentaires et autres substances pas vraiment légales.

J’ai été très émue  en lisant le témoignage de Tony Moggio un joueur de Castelginest au nord de Toulouse, devenu paralysé suite à une mêlée écroulée. D’où l’importance des règles adaptées, de médecins formés aux spécificités de ce sport, et d’une véritable prise en charge quand le pire arrive.

Après avoir lu cette passionnante et très accessible enquête, vous ne regarderez plus le rugby du même oeil.

Commenter cet article

A
Il fut un temps où l'on disait que c'était un sport de voyou pratiqué par des gentlemen.
Répondre
C
oui...des gentlemen au bord de la rupture maintenant! ON lit dans cette enquête des choses effarantes...pour la santé des joueurs, mais aussi sur les pratiques des instances et des clubs comme les fraudes à la sécu!
A
J'ai entendu une émission à la radio sur ce thème-là, peut-être à la sortie du livre d'ailleurs. La question que je me pose, comme dans d'autres sports, est qu'est-ce-qui pousse de jeunes hommes à détruire leur santé sans se poser trop de questions ? La gloire ? l'argent ?
Répondre
C
Un peu tout ça je pense. Et puis c'est comme tout, une fois que tu es dedans, c'est difficile de résister à la pression, d'autant que désormais c'est un métier, donc leur gagne-pain.

Nous sommes sociaux !