Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Tristesse de la terre - Eric Vuillard

Publié par Caroline sur 16 Janvier 2018, 16:54pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Après avoir lu son prix Goncourt, (qui à l'époque ne l'était pas encore) L'ordre du jour, j'avais décidé que je lirais à nouveau Eric Vuillard. J'ai choisi Tristesse de la Terre parce qu'il n'y avait pas en stock chez mon libraire 14 juillet.

Tristesse de la terre revient sur le destin de Buffalo Bill Cody, le fameux inventeur du premiers grand spectacle "à l'américaine" avec son Wild West Show.

Ses batailles contre les Indiens (c'est lui qui leur fait crier ce qui deviendra le "cri de sioux"), les cavalcades etc. L'histoire de cet homme, destin profondément américain, est l'occasion pour Eric Vuillard d'une réflexion sur la construction d'une nation mais aussi sur le spectacle, notre fascination pour lui et ses conséquences sur notre "civilisation".

"Le fabuleux pouvoir de combustion du sens à travers le spectacle"

Tout comme dans L'ordre du jour, Vuillard remet admirablement en perspective l'Histoire par le biais d'anecdotes, de détails qui en disent plus long que d'interminables dissertations érudites. Le spectacle comme réécriture de l'Histoire, jusqu'à l'éradiquer des mémoires, s'y substituer.

Le spectacle infâme de Sitting Bull, parodie de lui-même, que ceux qui ont contribué à tuer son peuple viennent reluquer. Le massacre de Wounded Knee qui devient une bataille entre soldats et Indiens. Vuillard évoque le génocide des populations autochtones, la création du mythe de la conquête de l'Ouest. On y apprend entre autres détails tellement parlants, que l'hymne américain fut d'abord l'ouverture des spectacles du Buffalo Bill avant d'être celui des écoles tous les matins. Il y a aussi l'histoire de ce bébé miraculeusement rescapé du massacre de Wounded Knee, fillette vendue, puis revendue, devenue étrangère à sa propre culture.

ON retrouve le style très agréable à lire de Vuillard (sans les bémols que j'avais relevés dans L'ordre du jour) et instructif.

Photographie de Sioux faisant partie du spectacle dirigé par Buffalo Bill, le Wild West Show

Photographie de Sioux faisant partie du spectacle dirigé par Buffalo Bill, le Wild West Show

Commenter cet article

A
Je l'avais noté, à l'époque, et puis complètement oublié. Merci pour le rappel.
Répondre
I
je dois lire 14 juillet ... Je l'ai en EPUB si tu le veux ?
Répondre
K
Bien aimé aussi, mon premier de l'auteur (et pas le dernier!)
Répondre

Nous sommes sociaux !