Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Le tricylce rouge - Vincent Hauuy

Publié par Caroline sur 7 Septembre 2017, 14:16pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Présentation de l'éditeur:

Noah Wallace est un homme usé, l'ombre du brillant profileur qu'il était jusqu'à ce qu'un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d'un crime atroce au Canada l'implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

**

Un nouveau thriller dans ces pages où l'on n'en lisait plus des masses. Et en l'occurrence, ce fut un bon cru malgré quelques maladresses et des ficelles un peu connues. Le personnage de Noah est intéressant, attachant et suffisamment complexe pour qu'on ait envie de le suivre dans ce roman qui ressemble à tant d'autres dans son "pitch".

Ancien profileur de renom, il a vécu un drame le laissant estropié et veuf. Et passablement au bout du rouleau. Mais quand son ancien collègue le rappelle, pour revenir sur la dernière affaire qu'ils pensaient terminée et classée, il ne peut pas dire non. Ses dons pour déchiffrer les scènes de crimes et les gens sont impressionnants. Il devra de nouveau les mettre à profit.

D'autres personnages comme Sophie, journaliste blogueuse un brin complotiste (mais elle fait des recherches, des vraies, alors on lui pardonne), l'ancien collègue de Noah,  etc. sont bien campés. Quant à l'action, trépidante, elle ne s'arrête pas. Ce fut une lecture parfaite pour l'été et la détente.

Je regrette certains points de l'intrigue, (spoiler alert!) qui sont un peu gros.

Toutes ces histoires d'organisations secrètes et compagnie, c'est un (beaucoup) réchauffé. Il y a aussi quelques formulations et ficelles qui sont maladroites à mon goût, mais c'est un premier roman, on lui pardonne.

L'évolution de l'intrigue est sacrément bien menée, ce qui lui a valu à Vincent Hauuy et son roman de recevoir le prix du meilleur thriller VSD 2017 décernée par Michel Bussi (Un avion sans elle). Donc si vous appréciez Bussi, vous devriez trouver votre compte dans ce bon pavé.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 08/09/2017 13:04

Ce que tu dis des ficelles un peu grosses ne me tente pas.

Choup 08/09/2017 15:50

c'est un peu agaçant en effet. Après ça reste un bonne lecture de vacances. Mais une dans ce style ça me suffit pour toutes les vacances! ;)

Nous sommes sociaux !