Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Mal de pierres - Milena Agus

Publié par Choup sur 23 Mars 2017, 12:41pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Grand-Mère est foldingue. Elle est belle mais  a le diable au corps et la tête pas vraiment faite comme le souhaiterait sa famille sarde. Elle fait fuir les prétendants...si tant qu'ils aient vraiment été intéressés...En Sardaigne, ce genre de comportement n'est pas franchement apprécié. Alors, quand durant la guerre, un veuf de 40 ans est accueilli par la famille, on lui refile l'encombrante fille in-mariable. Il ne l'aime pas, elle non plus, il continuera à voir les "femmes publiques" et ça lui va bien, à elle. Elle ira en cure pour essayer de se débarrasser de ses coliques néfrétiques. Là elle rencontrera le Rescapé, unijambiste à cause de la guerre. Beau et qui la comprend.

Pas d'enfants bien sûr, car ce mal de pierres, ces calculs récurrents seraient à l'origine de sa stérilité. Et pourtant me dites vous, elle est bien grand-mère? Oui. Car finalement, ce qui devait être un drame, une femme "donnée" et vouée à une vie sans amour, va le connaître, l'amour.

J'avais beaucoup entendu parler de ce roman, sorti en 2007 et qui avait été encensé par la critique et de nombreuses blogueuses. Il vient d'ailleurs d'être adapté au cinéma par Nicole Garcia avec Marion Cotillard et Louis Garrel. Mon avis sera plus mitigé. L'histoire est belle et tragique c'est vrai. Les personnages sont rendus par petites touches, dispersées au fil du roman (court), et la complexité se fait jour petit à petit. Milena Agus redessine également toute une époque au travers de son personnage principal, la place de la femme, l'urbanisation etc. Elle parle aussi énormément de transmission, de tradition, des secrets de familles, ou encore de sexe, de beauté, d'amour, de folie.... J'ai beaucoup aimé également la fin, comme un pied de nez au lecteur (que l'auteure a surpris plus d'une fois), très émouvante.

Pourtant, j'ai eu beaucoup de mal avec le style de l'auteure. Vraiment. Il m'a empêchée de totalement m'imprégner de l'histoire. Des tournures de phrases, les dialogues en style indirect, des descriptions parfois maladroites ou trop longues. Et pourtant il y a aussi de beaux moments, des moments étonnants, drôles, crus.

Ce ne sera donc pas pour moi un coup de coeur, loin de là, mais une lecture plaisante que j'avais quand même hâte de retrouver pour connaître la suite de l'histoire de cette femme pas ordinaire et qui fut (presque) toujours jugée pour cette différence.

"(...) elle n'était pas folle, simplement elle était une créature que Dieu avait faite à un moment où Il n'avait pas envie des femmes habituelles en série, Il avait eu une inspiration poétique et Il l'avait créée (...)"

Les avis de Blue (son ancien blog), Sylire, Papillon, Lilly.

Commenter cet article

Mrs Figg 29/03/2017 10:48

La citation est très jolie ! Mais sinon, je pense que ce livre n'est pas pour moi notamment dans ce que tu écris du style ...

Alex-Mot-à-Mots 24/03/2017 08:56

J'étais complètement passé à côté de cette lecture.

Alex-Mot-à-Mots 29/03/2017 20:50

Peut-être sur mon premier blog, ça remonte à loin....

Choup 24/03/2017 20:30

tu ne l'avais pas chroniqué? Car j'ai cherché sur ton blog et je ne l'ai pas trouvé...

Kathel 24/03/2017 08:38

Sans doute n'était-ce pas le bon moment, mais je me souviens l'avoir abandonné, à cause du style justement. Il n'est pourtant pas bien long !

Choup 24/03/2017 20:31

non. c'est dommage, l'histoire était intéressante!

Aifelle 24/03/2017 07:14

Ma lecture commence à être ancienne, mais j'avais bien aimé. Je ne me souviens pas d'une difficulté ni avec le style, ni avec l'histoire.

Choup 24/03/2017 20:32

ce n'est pas que je n'ai pas aimé, mais le style m'a laissé froide, voire m'a un peu agacée parfois. mais du coup, je n'ai pas assez aimé pour avoir envie de la relire...

Nous sommes sociaux !