Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Comme un avion sans elle - Michel Bussi

Publié par Choup sur 4 Avril 2016, 13:15pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Comme un avion sans elle - Michel Bussi

Lyse-Rose de Carville ou Emilie Vitral ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de trois mois?
Deux familles, l'une riche (de Carville), l'autre pas (Vitral), se déchirent pour que leur soit reconnue la parenté de celle que les médias ont baptisée Libellule. Dix- huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.

Celle qui se nomme désormais Lylie, hybride des deux prénoms donnés par les familles respectives aux bébés, a lu le cahier du détective, Crédule Grand-Duc. Et elle est sur le point de faire quelque chose d'irréparable. Son frère Marc Vitral qui oscille entre amour fraternel et charnel est inquiet. Il doit découvrir ce qu'elle même sait, comprendre...et la retrouver. Lecture du cahier, course-poursuite qui lui fait traverser la France, Marc décide de découvrir la vérité. Face à lui, Malvina de Carville psychopathe décidée à tout pour retrouver sa soeur, les secrets de famille...et aussi peut-être, un mystérieux protagoniste bien décidé à ce que la vérité ne soit jamais révélée.

Maintenant que je vous ai résumé peu ou prou l'intrigue de ce roman du désormais célèbre et prolifique Michel Bussi, commence la partie périlleuse: vous dire ce que j'en ai pensé. Disons-le d'emblée, ce thriller se lit bien grâce à une intrigue originale, un style pas déplaisant et un rythme soutenu. Un page turner donc.

Pourtant, il y a quand même quelques petites choses qui me dérangent et entachent au final la lecture. Les personnages sont bien stéréotypés, comme Malvina ou Marc. En gros, les gentils sont tout gentil (et pauvres), et les méchants...vous m'avez comprise. Cela aura peut-être pu être contre-balancé par le personnage de Lylie, dont pourtant on n'apprend quasi rien...si ce n'est qu'elle est parfaite: belle, intelligente, ultra-douée avec les instruments de musique et j'en passe. Quant à la relation entre Lylie et Marc...elle met quand même un brin mal à l'aise.

Du coup, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre, si ce n'est que je suis loin de l'enthousiasme que j'ai pu lire ici ou là. D'autant que j'avais deviné un ou deux points de l'histoire bien avant la fin. Dommage. Cependant, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ma lecture. C'est plaisant si l'on veut bien omettre certains aspects. Bien, donc ce roman de plus de 500 pages, pour les vacances sur la plage (ou la montagne, je ne suis pas sectaire, hein). Sans plus.

Michel Bussi - Comme un avion sans elle

Michel Bussi - Comme un avion sans elle

Commenter cet article

E
Je suis heureuse de découvrir ton blog que je ne connaissais pas. Nous avons à peu près le même avis sur ce livre que j'ai trouvé rempli de nombreux clichés. J'ai par contre aimé Nymphéas noirs.
Répondre
C
Bonjour Emma, bienvenue "chez moi" :) ravie d'avoir découvert ton blog aussi!
D
Bonjour Choup, jamais été tentée par découvrir cet écrivain(?). A la limite, je lirais Nymphéas noirs car ça ce passe à Giverny mais c'est tout. Bon dimanche.
Répondre
A
Une lecture qui m'avait complètement emportée et que j'ai adoré.
Répondre
K
Je l'ai lu en vacances il y a quelques années, et mon avis était proche du tien... ah, la jeune fille parfaite et autres personnages stéréotypés ! ;-) Mais les pages tournent vite... Je ne me rappelle plus pourquoi ils n'avaient pas fait de test ADN ? Ils n'existaient pas encore ?
Répondre
C
oui, les test adn a l'époque n'existaient pas...ils ne l'ont fait que bien après.
K
J'ai vite lâché (et regardé la fin : ah oui), mais l'écriture m'a lassée.
Répondre

Nous sommes sociaux !