Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Comment braquer une banque sans perdre son dentier - C. Ingelman-Sundberg

Publié par Choup sur 31 Mars 2016, 11:26am

Catégories : #Ma bibliothèque

Comment braquer une banque sans perdre son dentier - C. Ingelman-Sundberg

Ils sont cinq retraités, tous âgés de plus de 75 ans, et ils s'ennuient ferme dans leur maison de retraite. Il a beau s'appeler le Diamant, l'établissement ne brille pas par le soin et le respect qu'il apporte à ses pensionnaires. Au contraire, la nourriture est exécrable, un seul repas chaud par jour, une sortie par semaine et beaucoup trop de médicaments abrutissant...Martha et ses acolytes ont bien l'intention d'améliorer leur quotidien. Et quand ils visionnent un documentaire sur une prison (modèle) de Suède, ils ont un plan: voler, être condamnés pour finir logés, nourris blanchis, dans de meilleures conditions qu'au Diamant.

Après un entrainement dignes de sportifs de haut niveau, nos retraités se font la malle, s'installent au meilleur hôtel de Stockholm et préparent leur forfait. De là s'ensuivent péripéties, quiproquo et déconvenues, rencontres opportunes (ou pas). Les aventures rocambolesques et farfelues de Martha, le Génie, le Rateau, Anna-Greta et Stina s'enchaînent à un rythme soutenu.

J'en avais entendu beaucoup de bien, et quand j'ai trouvé ce livre à la bibli, j'en ai profité. Et de fait, Comment braquer une banque sans perdre son dentier est un roman sympathique, qui ne manque pas de faire sourire. Ses personnages ne sont pas particulièrement fouillés, mais sont agréables et font preuve de beaucoup d'inventivité dans la réalisation de leurs forfaits. Si j'ai pris plaisir à le lire, j'avoue que j'ai eu plusieurs fois peur que le tout ne s'essouffle, les rebondissements et concours de circonstances tirés par les cheveux s'accumulant. Mais finalement, je suis allée au bout de ma lecture sans me forcer. Elle ne restera pas indéfiniment en mémoire, cependant elle a parfaitement rempli son office. Avec en toile de fond, le thème de la vie des personnes âgées dans des établissements plus inquiets de leurs marges que de leurs résidents.

Ce roman de Catharina Ingelman-Sundberg est parfait pour se détendre. A mon avis, il ne faut pas en attendre beaucoup plus.

Le bonheur reposant - Carl Laesson

Le bonheur reposant - Carl Laesson

Commenter cet article

D
Bonjour Choupynette, j'avoue avoir abandonné très vite ce roman. Je n'ai pas "accroché" du tout. Bonne journée.
Répondre
A
Voilà une belle illustration pour se détendre.
Répondre
A
Ça me fait penser aux "petits vieux d'Helsinki. Une lecture sympathique, mais vite lue, vite oubliée,
Répondre
H
il semble sympathique, pourquoi pas pour les vacances !
Répondre

Nous sommes sociaux !